Matériel agricole : Le marché des agroéquipements ne connaît pas la crise

Michel Portier

Avec une hausse prévue de plus de 20 % sur 2008, le marché français des agroéquipements fait figure d'exception.

Sur les six premiers mois de l'année 2008, les ventes d'agroéquipements sur le marché
français ont représenté 2,39 milliards d'euros soit une hausse de 21,9 % par rapport à la
même période en 2007. Cette première partie de l'année très positive s'est soldée par des
carnets de commandes bien remplis. Le rythme des livraisons devrait donc se maintenir
jusqu'en fin d'année malgré le ralentissement des investissements depuis septembre. Les
acteurs de la filière tablent ainsi sur un marché de 4,6 milliards d'euros pour 2008 (+ 20 %).
Ils espèrent également un report de commandes sur 2009 qui permettrait une stabilisation
du marché en 2009. Cette dernière prévision risque d'être contrariée par les répercussions
de la crise financière.

72 % de la production exportée

Concernant l'industrie française des agroéquipements, la production a atteint 2,05 milliards
d'euros au premier semestre 2008, soit une hausse de 21,3 %. À noter que la part de cette
production vendue en France s'élève à 570 millions d'euros, en hausse de plus de 40 %.
Toujours sur le premier semestre 2008, le volume des exportations progresse également
pour atteindre 1,48 milliard d'euros (+15 %). À noter que ces exportations représentent 72
% de la production française, chiffre légèrement inférieur à 2007 du fait de la forte activité du
marché français. Leurs principales destinations sont l'Allemagne (26 %), le Royaume-Uni (9
%) et les États-Unis (6 %). La plus forte progression est à mettre à l'actif des pays de l'Est
(+ 23 %). Avec 34 % des exportations, les tracteurs sont les matériels les plus exportés
(usines Claas du Mans et Agco de Beauvais).


76 % des ventes importées

Si l'industrie française s'est montrée dynamique sur ce premier semestre, le marché
français a également vu ses importations progresser de 16,8 %, les portant à 1,82 milliard
d'euros sur le premier semestre. Ainsi, 76 % des ventes concernent des matériels
importés. L'Allemagne reste notre principal fournisseur (32 % des importations), suivie de
l'Italie (17 %) et des États-Unis (10 %). 27 % des matériels importés sont des tracteurs.

Source : filière des agroéquipements représentée par l'Axema (Union des industriels de
l'agro-équipement regroupant les syndicats Secima, SNCVA et Sygma) et le syndicat des
entreprises de distribution Sedima.

Source Réussir Céréales Grandes Cultures Décembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier