Mécanisation : investir… dans du conseil personnalisé

Raphaël LECOCQ

La baisse des cours des produits agricoles a pour corollaire l’examen des postes de charges, au premier rang desquelles figurent bien souvent la mécanisation. Un exercice délicat compte tenu de l’implication des machines dans le système d’exploitation. Faut-il changer de système ? Les plates-formes d’échange sur internet sont-elles la solution ? Faut-il abandonner le raisonnement fiscal ? Quel premier levier actionner pour se donner de l’air ?Et si la première démarche consistait à… dépenser un peu, pour s’attacher les services d’un conseiller indépendant, tel que Julien Hérault ? De par sa formation et son parcours professionnel, en France, à l’étranger, chez des constructeurs, dans des Cuma et dans des Eta mais également dans l’enseignement spécialisé, Julien Hérault a un recul certain sur la question. Il est aussi agriculteur dans les Deux-Sèvres.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires