Médaille d’Or pour la console FmX d’Avidorhightech

Raphaël Lecocq

La console FmX d’Avidorhightech renferme de multiples fonctionnalités

Couplée à des capteurs de biomasse, la console permet de réaliser des cartographies avant de moduler les applications et façons culturales, produits phytosanitaires et engrais en tête. La console inclut l’autoguidage et la coupure de tronçons. Médaille d’or au Sitevi 2011.

Avidorhightech n’est pas un novice en matière d’électronique embarquée. Son expertise repose notamment sur des capteurs de biomasse NDVI (Indice de différence de végétation normalisée), fonctionnant sur le principe de la réflectance. Cette propriété physique est exploitée par plusieurs outils d’aide à la décision en matière de fertilisation azotée (Farmstar, Gpn, Hydro N – Sensor, SAT:scan). Avidorhightech la met en œuvre sur le WeedSeeker, un module de désherbage « tirant » à vue sur les adventices en présence dans les inter-rangs de grandes cultures sinon de vignes. En viticulture, la mesure de biomasse à l’aide du module GreenSeeker RT200 s’avère particulièrement judicieuse pour adapter, en temps réel, le volume de bouillie au volume de végétation en présence, susceptible de varier en cours de cycle végétatif, sinon d’une parcelle à l’autre, voire à l’intérieur d’une même parcelle.

Interface de communication

Les mesures prélevées et enregistrées par la console FmX peuvent aussi transiter par un logiciel de bureau analysant les différentes données et dictant, en retour, sous la gouverne du viticulteur, des préconisations géoréférencées en matière protection phytosanitaire, de fertilisation, de taille, d’effeuillage, de vendange. Le transfert peut s’opérer sur un support physique de type clé Usb sinon par Gsm. La console dicte ensuite alors la  conduite des différents outils attelés à l’engin porteur (pulvérisateur, distributeur d’engrais, effeuilleuse, machine à vendanger…). Compatible avec un GPS RTK, la console FmX est aussi le garant de la traçabilité de l’ensemble des interventions.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires