Médaille d’Or pur Grimme et son séparateur pneumatique AirSep

Raphaël Lecocq

La combinaison de convoyeurs perforés et d'un courant d'air pulsé par le bas permet pour la première fois de réaliser un appareil de séparation pneumatique dans des arracheuses
Grimme

L’introduction d’un flux d’air dans le nettoyage des arracheuses de pommes de terre préserve leur qualité tout en accroissant le débit de chantier. Médaille d’Or à Agritechnica.

Grimme a développé le séparateur AirSep Pour les utilisateurs travaillant sur les sols pierreux. Le système permet de séparer les pierres et mottes humides tout en ménageant le produit. Il repose sur le principe d'Archimède. Les pommes de terre, retenues grâce à un courant d'air en lévitation, flottent et sortent en douceur du séparateur. Les pierres et les mottes coulent entre les pommes de terre et sont évacuées par un canal à pierres. Ainsi, les pommes de terre sont séparées des déchets de façon douce, ressemblant à la séparation d'eau, mais restent sèches et aptes au stockage.

Débit doublé

Les paramètres de séparation sont ajustables en continu à partir du tracteur. Selon les conditions de récolte, il est possible de jouer sur la combinaison du volume d'air ainsi que sur l'inclinaison et la fréquence du tapis de convoyage. Avec une arracheuse 2 rangs, les séparateurs à brosses fournissent un débit de jusqu'à 30 tonnes par heure. L'AirSep atteint un débit de jusqu'à 60 tonnes par heure tout en améliorant la qualité de nettoyage. L’AirSep  permet de garder des parcelles pour la culture des pommes de terre sans séparation préalable du sol.  A Hanovre, l’AirSep est présenté sur l’arracheuse deux rangs à trémie SV 260.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier