Michelin investit dans la production de pneus agricoles en France

Raphaël Lecocq

Au Sima 2013, près d’un tiers des machines exposées par l’ensemble des constructeurs était doté de pneus Michelin
Michelin

L’usine de Troyes, un des trois sites du groupe dédié à la production de pneus agraires, va bénéficier d’un plan d’investissement de 8 millions d’euros d’ici à 2019.

Tandis qu’il annonçait l’arrêt de l’atelier poids lourd de l’usine de Joué-lès-Tours (37) d’ici à 2015, le manufacturier contrebalançait cette annonce en lançant un plan d’investissement de 800 millions d’euros. Ce programme, qui ne concerne que des sites de recherche et de production situés en France, s’étalera de 2013 à 2019 . Avec 8 millions d’euros, la branche agraire peut faire figure de parent pauvre mais le site spécialisé de Troyes (10) bénéficiera indirectement des investissements consentis dans la modernisation du centre mondial de recherche et d’innovation de Clermont-Ferrand (63) à hauteur de 220 millions d’euros, auquel il faut ajouter un investissement supplémentaire de 260 millions d’euros prévu d’ici à 2019 dans l’ensemble des sites industriels situés en France.

Renforcer la compétitivité du « made in France »

Le groupe souhaite ainsi « renforcer la compétitivité de sont activité industrielle en France et moderniser ses moyens de recherche et de développement, dans le but d’en maximiser la puissance d’innovation et de raccourcir les délais de développement ».  Sur le plan des innovations, Michelin avait présenté au Sima 2013 les derniers développements de sa gamme Ultraflex, matérialisée par l’AxioBib IF 850/75 R 42, un pneu inédit de 2,32 m de diamètre capable de porter une charge de 9,5 t à une pression de gonflage de 0,8 bar. Mise au point en 2004, la technologie Ultraflex repose sur des épaules renforcées assurant la liaison entre des flancs particulièrement flexibles et un sommet plat constitué de matériaux réduisant l’échauffement et donc l’usure.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier