Moisson : Le récupérateur de menues pailles Thiérart en démonstration

Raphaël Lecocq

Unique en son genre, le récupérateur de menues pailles sera à l'oeuvre sur une exploitation basée en Seine-et-Marne le 5 août prochain. L'occasion de découvrir la technique et ses arguments.

Le récupérateur a été inventé en 2006 puis développé en 2007 par les établissements Thiérart, basés au Chatelet-sur-Retourne (08) et propriétaires de la licence. Depuis, plus d'une dizaine d'exemplaires a trouvé preneurs dans plusieurs régions de France. Parmi eux, la ferme expérimentale d'AgroParisTech, basée à Grignon (78), dans le cadre de son projet Energie positive, visant à améliorer le bilan énergétique de l'exploitation.

Retour sur investissement

La ferme expérimentale, qui compte 300 ha de grandes cultures, un troupeau de 120 vaches laitières ainsi que 500 brebis viande a fait ses comptes. Le récupérateur de menues génère un investissement compris entre 28 000 et 32 000 euros selon le type de caisson (toilé ou tôlé) et de moissonneuse-batteuse. Les économies de carburant liées au non labour, que le récupérateur de menues pailles facilite, les économies d'herbicides et enfin la valorisation des menues pailles dans l'alimentation des troupeaux ont permis, dans ce cadre là, d'amortir l'équipement en seulement un an. De quoi susciter la curiosité. La démonstration est programmée le 5 août à Montigny Lencoup (77), sur l'exploitation de Roger Denormandie (ferme Gaillard). Rendez-vous est donné à 15 heures.

Le récupérateur de menues pailles existe en version toilée ou tôlée (Doc Thiérart)

Le récupérateur de menues pailles existe en version toilée ou tôlée (Doc Thiérart)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier