Moissonneuses-batteuses : + 3 q/ha grâce à une prolonge de coupe à colza

Raphaël Lecocq

Les régions traditionnellement productrices de colza connaissaient les vertus de cet équipement. A la marge des secteurs en question, il y a des quintaux très faciles à engranger.

A l'occasion des Culturales, qui se déroulaient cette année en Picardie, le Cetiom rappelait aux producteurs de colza l'intérêt, pour ne pas dire la nécessité, d'adapter une prolonge à colza sur la coupe d'une moissonneuses-batteuse. Il y a en moyenne 3 q/ha de graines en engranger, 3 q/ha de graines que les rabatteurs sont susceptibles de jeter au sol alors qu'elles n'ont jamais été aussi proches de la trémie, après 10 à 11 mois de cycle végétatif !

1200 euros du mètre

Une prolonge à colza engendre un investissement d'environ 1200 euros par mètre. Il faut compter une quarantaine d'ha pour rentabiliser son investissement. La prolonge à colza s'avère encore plus précieuse en situation de récolte versée. Le gain de productivité de chantier induit par la présence d'une prolonge de coupe à colza participer également au retour sur investissement de l'équipement. Ces dernières années, les constructeurs de moissonneuses-batteuses ont étoffé leurs gammes de barres de coupe, en adoptant d'origine des systèmes et des technologies diminuant les pertes au champ.

La prolonge à colza est un accessoire facile et rapide à fixer à l'avant de la coupe (Doc Pérard)

La prolonge à colza est un accessoire facile et rapide à fixer à l'avant de la coupe (Doc Pérard)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires