Moissonneuses-batteuses New Holland, de la MZ à la CX8090

Raphaël Lecocq

La gamme conventionnelle CX est l’héritière de la MZ, première machine automotrice présentée au Sima en 1952
New Holland

Au Sima, le constructeur exposait un exemplaire de la MZ, première moissonneuse-batteuse automotrice européenne, ancêtre de la gamme CX actuelle.

65 ch pour la MZ contre 490 ch pour la CX8090, une largeur de coupe de 3 m contre 10,70 m : 60 ans et de notables différences de mensuration séparent les deux machines que New Holland avaient réunies au Sima 2013. En 1952, c’était déjà le Sima qui servait de cadre à la présentation de la MZ par Louis Claeys, fils du fondateur de l’entreprise créée en 1906 à Zedelgem en Belgique. Après les moissonneuses-batteuses stationnaires, la MZ inaugurait en Europe le développement des machines automotrices. Rebaptisée Clayson en 1963 puis ouvrant son capital en Sperry New Holland en 1964, l’entreprise est aujourd’hui le centre d’excellence du groupe New Holland pour les machines de récolte. L’usine de Zedelgem se déploie sur 36 ha dont 15 ha bâtis. Elle accueille la production des moissonneuses-batteuses conventionnelles CX et des non conventionnelles CR, des ensileuses FR et des presses à haute densité BigBaler.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires