New Holland renouvelle sa gamme de presses haute densité

Raphaël Lecocq

Les nouvelles BigBaler cumulent haute productivité et haute technicité
New Holland

Les BigBaler allient polyvalence, productivité de chantier, ergonomie et traçabilité. Avec leurs quatre formats et leurs options techniques, les remplaçantes des BB servent potentiellement de nombreux usages et usagers.

Du foin long et intact pour les chevaux, des brins de 4 cm pour l’ensilage ou la paille de poulailler et bien sûr tous les intermédiaires pour les usages dédiés à la ration, au paillage ou encore à la biomasse : voilà pour la polyvalence. Quant à la productivité, est elle maximisée à tous les stades de fabrication de la balle, depuis le ramasseur suspendu MaxiSweep jusqu’au piston et ses 48 coups par minute en passant par le rouleau d’alimentation, apte à forcer les gros andains à monter dans la presse, y compris à vitesse élevée. Et si la journée n’y suffit pas, deux éclairages à Led permettent de conserver la vision sur le ramasseur pour travailler de nuit. Les noueurs bénéficient quant à eux de nouveaux capots de protection et de trois ventilateurs pour réduire à néant l’intrusion de débris et les risques d’interruption de chantier.

Quatre modèles pour tous les usages

Avec seulement quatre modèles, New Holland vise à couvrir avec sa nouvelle gamme tous les usagers et tous les usages. Côté format, quatre dimensions caractérisent les BigBaler 870, 890, 1270 et 1290. Le premier ou les deux premiers chiffres représentent la largeur de la balle en centimètres (8 pour 80 cm et 12 pour 120 cm). Les deux derniers chiffres font référence à la hauteur de la balle, soit 70 cm ou 90 cm. Côté densité, le constructeur joue sur trois systèmes d’alimentation pour répondre aux besoins différenciés des clients : empaqueteur à deux fourches et six dents, empaqueteur à trois fourches et neuf dents, rotor CropCutter à 19 ou 29 couteaux selon les versions. Les BigBaler peuvent de surcroît recevoir le broyeur sous flèche TwinCutter.

Puce Rfid sur chaque balle

Autant d’arguments mécaniques qui laissent néanmoins une large place à l’électronique. Le système SmartFill et ses capteurs disposés à l’entrée de la chambre de pré-compression permettent au chauffeur d’optimiser la position de la presse par rapport à l’andain. L’ActivWeight permet d’enregistrer la teneur en humidité, la date et l'heure ainsi que l'emplacement GPS des balles. Quant au système Crop ID, il permet d’enregistrer sur une puce Rfid accrochée à chaque balle une multitude d’informations (poids, humidité moyenne,, localisation GPS, parcelle, date et heure de chantier). Ces informations sont transmises par onde radio entre le processeur embarqué sur la presse et doté d’un transmetteur et la puce électronique contenue dans l’étiquette, elle-même dotée d’un mini-récepteur.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires