Objectif 100.000 ha en 2015 pour les drones Airinov

Raphaël Lecocq

En 2015, Airinov espère multiplier par 5 le survol de surfaces de blé et de colza
Airinov

La montée en puissance du drone passe par la constitution d’un réseau d’opérateurs locaux. Airinov souhaite convaincre des agriculteurs d’investir et de se diversifier dans la prestation de service.

Airinov est à ce jour l’opérateur de drones à usage agricole le plus significatif sur le territoire. En 2014, la Pme constituée en 2011 a survolé 20 000 ha de blé de colza pour établir des cartographies d’apport d’azote. Le drone mis au point par Airinov en partenariat avec l’Inra dispose d’un potentiel de survol de 15 000 ha par appareil, compte tenu des délais de traitement des données (96 heures) et des impératifs agronomiques liés au fractionnement des apports. La montée en puissance de l’outil d’aide à la décision, prestation facturée environ 15 €/ha aux agriculteurs, passe par la constitution d’une véritable flotte d’aéronefs sans pilote.

28 000 € amortis en deux ans

Encore faut-il pouvoir disposer d’opérateurs qualifiés et disséminés sur le territoire. C’est l’objectif du réseau Agridrone lancé par Airinov à l’occasion d’Innov-Agri. L’entreprise cible notamment les agriculteurs qui pourraient devenir opérateurs de drones au service d’Airinov. L’entreprise chiffre l’investissement à 28 000 €, comprenant le drone, le capteur, la formation, les logiciels, les autorisations administratives et le remplacement des pièces d’usure pendant 5 ans, période pendant laquelle l’opérateur peut escompter un chiffre d’affaire de 100 000 €. Via une application mobile dédiée, l’opérateur reçoit le plan de vol des parcelles avant de transmettre les données à Airinov.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires