Paillage : Emily présente un godet pailleur à turbine pour télescopique

Raphaël Lecocq

Le godet Sigma démêle tous types de balles rondes et carrées, avant de projeter la paille sur 15 m. Ses besoins en hydraulique le réservent au chargeur télescopique.

Emily prend goût au paillage. Un an après avoir fait une première incursion dans ce domaine, avec la mise au point d'une dérouleuse-pailleuse, le constructeur propose un godet pailleur, autrement dit un équipement doté d'une turbine. La turbine est capable de projeter la paille sur une distance de 15 m, ce qui, ajouté à la goulotte orientable sur 270° et à la longueur du mât du chargeur du télescopique, repousse très loin les limites de la pailleuse. Le démêleur est alimenté par un fond mouvant alternatif exempt de chaînes et de tapis.

Hydraulique et refroidissement

Une autre limite pouvait être atteinte avec les risques de chauffe de l'huile hydraulique, dans le cadre d'un usage intensif. Emily l'a contournée en proposant, en option, un radiateur embarqué sur le godet. Un boîtier électrique muni d'un joystick assure le contrôle de l'ensemble des fonctions. Le débit d'huile nécessaire en bout de flèche (80 l/mn) interdit l'attelage de ce godet sur un chargeur frontal.

Le godet pailleur Sigma reçoit un radiateur en option, pour prévenir les phénomènes de chauffe d'huile en cas d'usage intensif (Doc Emily)

Le godet pailleur Sigma reçoit un radiateur en option, pour prévenir les phénomènes de chauffe d'huile en cas d'usage intensif (Doc Emily)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires