Plus de 50 machines certifiées Isobus pour Kverneland

Raphaël Lecocq

Kverneland tire son expertise en matière d’électronique embarquée d’une de ses filiales, Mechatronics, créée dès 1984
Kverneland

Pionnier et fer de lance de l’Isobus, Kverneland revendique plus de 50 machines certifiées par l’EAF. Le constructeur a développé un simulateur sur ordinateur pour se former aux applications dédiées à l’agriculture de précision.

Dix ans après avoir commercialisé ses premiers équipements Isobus, Kverneland compte aujourd’hui plus de 50 machines certifiées. On les trouve dans toutes les gammes de matériels au catalogue du constructeur, à savoir les outils de travail du sol (charrues), les semoirs en ligne et de précision, les pulvérisateurs et distributeurs d’engrais, les matériels de fenaison et enfin les matériels de récolte (presses et remorques autochargeuses). Sans oublier les moniteurs IsoMatch Tellus et Tellus GO, à l’interface entre tracteur et machine attelée. Pour s’assurer avant achat qu’une machine est certifiée Isobus, il suffit de consulter la base de donnée en lignee (aef-isobus-database.org) de l’AEF (Agricultural industry electronics foundation). Association indépendante et reconnue par tous les constructeurs de matériels agricoles au niveau mondial, l’AEF garantit la conformité des composants Isobus avec la norme Iso 11783.

L’IsoMatch Simulator reproduit virtuellement le comportement d’un moniteur Tellus ou Tellus GO

Un simulateur PC pour valoriser les applications

Pour aider les utilisateurs à se familiariser avec ces nouvelles technologies, Kverneland a développé avec l’IsoMatch Simulator un simulateur sur PC, accessible aux agriculteurs, aux entrepreneurs de travaux agricoles et aux concessionnaires. L’objectif du constructeur est de permettre à chacun de valoriser rapidement et efficacement les bénéfices des différentes fonctionnalités de l’Isobus telles que la coupure de sections (TC-SC), la modulation de dose intra-parcellaire (TC-GEO), l’échange de données entre l’ensemble tracteur-outil et l’exploitation (TC-BAS) ou encore le guidage. Le simulateur reproduit virtuellement le comportement d’un moniteur Tellus ou Tellus GO en combinaison avec une ou des machines Isobus.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier