Porté, traîné, automoteur : trois nouveautés pour Seguip

Raphaël Lecocq

Le traîné XS et l’automoteur APX dans leur nouvelle configuration
Seguip

Le constructeur présente des évolutions sur le traîné XS et sur l’automoteur APX. Il étoffe sa gamme de portés avec un appareil de 1800 l.

Le nouveau porté de 1800 l

Limitée jusqu’à présent à 1200 l, la cuve des portés atteint désormais 1800 l, ce qui porte la capacité maxi à 2900 l dans le cadre d’une combinaison avec le cuve avant de 1100 l. Certifié Isobus, le nouveau porté est proposé avec des largeurs de rampes comprises entre 18 m et 30 m. Doté de la circulation en continu CRC (bas volume inclus), il bénéficie de la mise en œuvre aut.oSelec offrant l’automatisation de toutes les opérations (vannes motorisées), avec notamment la programmation de la quantité d’eau claire à envoyer pour la phase de nettoyage.

Des évolutions sur le traîné XS

L’aut.oSelec fait également partie des équipements du traîné XS mais Seguip l’assortit d’un second écran tactile de 18 cm disposé sur l’appareil, offrant ainsi un double affichage précieux lors des opérations de rinçage. La circulation continue CRC à ouverture / fermeture pneumatique des sections offre une plage de débit de 30 à 400 l/ha. Proposé en option, le suivi de terrain top.oSpray corrige de façon automatique les composantes hauteur/devers ou hauteur / géométries variables. Le XS peut recevoir un essieu suiveur avec un angle de braquage de 25°.

Cabine, moteur, transmission : trois changements majeurs pour l’APX

Renouveau de l’automoteur APX

Seguip renforce son positionnement sur le segment des automoteurs en présentant de nombreuses évolutions sur la gamme à cabine centrale. De catégorie classe 4, cette dernière offre une protection maximale à l’égard des liquides et gaz de pulvérisation. Adoptant un moteur Final Tier 4 (Deutz), les quatre appareils de la gamme (2500 l, 3200 l, 4200 l et 5200 l) bénéficient d’une nouvelle transmission hydrostatique (Bosch Rexroth). Son mode Eco permet d’adapter automatiquement le régime moteur à la vitesse d’avancement (1750 tr/mn à 40 km/h). Le nouvel accoudoir intègre les 3 vitesses d’avancement, la voie variable hydraulique et très prochainement le dégagement hydraulique (1,25 m à 1,80 m). 

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires