Pulvérisateurs : Création du réseau France Contrôle Pulvé

Raphaël Lecocq

Créé par Axe Environnement, le réseau France Contrôle Pulvé vise à fédérer une dizaine d'entreprises dédiées au contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs. Soutien technique à l'appui.

Il reste de la place. De la place pour des entrepreneurs désireux de créer leur centre de contrôle de pulvérisateurs. A ce jour, tous les départements sont loin d'être servis, en dépit de l'engagement de certaines fédérations de Cuma, de distributeurs de matériels encore d'organismes comme le Crodip ou les Chambres d'agriculture. Axe Environnement, une PME spécialisée dans les outils et services inhérents à la mise en oeuvre du pulvérisateur, a pris l'initiative de créer un réseau d'envergure nationale, baptisé France Contrôle Pulvé.

Première date butoir

Référencé auprès de coopératives et de négoces, Axe Environnement se propose d'organiser des sessions de contrôle pour le compte des futures entreprises affiliées au réseau. Le soutien technique fera également partie de ses prérogatives. L'entreprise situe à 600 contrôles annuels le point d'équilibre économique d'un centre d'inspection. Le contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs est entré en vigueur le 1er janvier 2009. D'ici au 31 mars 2010, les exploitants dont les deux derniers numéros de Siret sont compris entre 00 et 19 ont l'obligation de présenter leur appareil dans un centre d'inspection agréé, en dehors des matériels achetés neufs et/ou contrôlés avec succès en 2007 et 2008.

Axe Environnement développe des outils et services autour de la mise en oeuvre du pulvérisateur

Axe Environnement développe des outils et services autour de la mise en oeuvre du pulvérisateur

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier