Pulvérisation : Hardi toujours à l'optimum avec Opti-Spray

Raphaël Lecocq

Opti-Spray permet de commuter automatiquement les 4 buses d'un porte-jets en cours de travail. Avantage dans les phases d'accélération/décélération avec en prime, la possibilité de moduler les doses sans altérer la qualité de pulvérisation.

Où et quand s'achèvera l'optimisation des paramètres de pulvérisation ? Débit proportionnel à l'avancement (Dpa), coupure de tronçons par Gps, buses anti-dérive, réduction des volumes morts, ajustement automatique de la hauteur de rampes, éclairage des buses par lampes Led, traitements ciblés sur adventices identifiées par caméra… : le pulvérisateur demeure un « tonneau » avec une pompe et des rampes mais il en fait encore et toujours des tonnes côté innovations.

Qualité constante

Celle présentée par Hardi-Evrard découle d'une caractéristique intrinsèque des buses, qui tolèrent des plages de variation de vitesse d'avancement limitées à quelques km/h, sous peine de voir modifier les caractéristiques de pulvérisation en terme de taille de gouttelettes. L'application Opti-Spray met en oeuvre une gestion électro-pneumatique du porte-jets. Elle offre la possibilité de basculer automatiquement d'une buse à l'autre et d'assurer ainsi la constance des paramètres pression / débit / taille des gouttelettes dans les phases critiques d'accélération et de décélération (fourrières, pylone…). Moyennant une programmation préalable, Opti-Spray est aussi un allié de l'optimisation des volumes de bouillies et donc des doses dans le cadre d'une modulation intra-parcellaire. Cette innovation sera visible sur le stand de Hardi-Evrard au Sima. Elle fait partie des 27 étapes du parcours de visite mettant en exergue les Bonnes pratiques agricoles.

La gestion électro-pneumatique des portes-jets est une nouvelle étape dans l'optimisation des traitements (Doc Hardi)

La gestion électro-pneumatique des portes-jets est une nouvelle étape dans l'optimisation des traitements (Doc Hardi)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires