Pulvérisation : Le volume mort vraiment mort avec le ZVM de Matrot

Raphaël Lecocq

Le spécialiste de l'automoteur à rampe alu frontale présente l'option Zéro volume mort. 0,01 % pour être exact. Elle sera développée sur les nouveaux automoteurs Xénon.

Le déchet le plus facile à traiter est celui que l'on ne produit pas : le postulat est bien connu mais son application souvent ardue. Matrot présente avec l'option Zéro volume mort (ZVM) une avancée significative dans la gestion des fonds de cuve, en réduisant quasiment à néant le volume résiduel, objet de rinçages fastidieux mais obligatoires. ZVM s'attaque aux volumes résiduels du fond de cuve et des circuits, en s'appuyant sur le principe de circulation sans retour, combiné à une programmation spécifique à l'amorce de la fin de cuve. Les volumes résiduels de la cuve sont poussés vers les rampes, ceux des vannes et canalisations vers les jets, tandis que de l'eau de rinçage est transférée directement vers les rampes sans dilution.

Xénon, deux nouveaux automoteurs

ZVM a fait l'objet d'un brevet et sera développé sur les Xénon, les deniers-nés de la gamme d'automoteurs du constructeur, qui compte désormais 10 références. Les Xénon sont proposés en 4300 l (en 210 ou 235 ch) et 5200 l (en 235 ch), avec des largeurs de rampes (frontales et en aluminium) de 28 à 42 m. Ils reprennent la transmission hydro-pneumatique chère au constructeur ainsi que la régulation automatique de cabine Clinair. Les deux appareils sont homologués pour se déplacer à 40 km/h. Leur largeur de voie peut être ajustée entre 1,80 et 2,80 m.

L'option ZVM sera inaugurée sur le nouvel automoteur Xénon (Doc Matrot)

L'option ZVM sera inaugurée sur le nouvel automoteur Xénon (Doc Matrot)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires