Quatre chenilles articulées pour la série 9RX de John Deere

Raphaël Lecocq

Le 9RX compte marcher sur les plates-bandes du Case IH QuadTrac

Le concept de tracteur articulé à quatre chenilles manquait au constructeur. La lacune est désormais comblée avec quatre modèles d’une puissance comprise entre 517 ch et 670 ch.

Le concept articulé à quatre chenilles est censé faire la différence dans les situations limitantes en traction, en conditions humides et dans les fourrières notamment

Un seul concept vous manque et tout part à la concurrence. Avec sa nouvelle série 9RX, présentée en avant-première à Agritechnica 2015, John Deere vise très clairement la chasse gardée de Case IH, unique représentant en Europe de tracteurs articulés à quatre chenilles, avec sa gamme QuadTrac, comptant cinq modèles d’une puissance maxi comprise entre 525 ch et 692 ch, générée par un 6 cylindres de 12,9 l. La gamme 9RX compte quant à elle quatre modèles d’une puissance maxi comprise entre 517 ch et 670 ch, dont deux modèles motorisés par John Deere (6 cylindres, 13,5 l) et deux par Cummins (6 cylindres, 15 l). Preuve que le 9RX cible le QuadTrac, John Deere prend la toise et toise : + 20 % pour le diamètre des roues motrices, + 20 % pour la longueur de chenilles et une transmission assurée par 8 plots au lieu de 6. Les chenilles de 30 pouces (762 mm) engendrent une largeur de 2,98 m compatible avec un déplacement routier à 25 km/h (36 pouces en option).

Diamètre de la roue motrice, angle d’enveloppement, plots d’entraînement, longueur de la chenille, alignement des quatre galets, pivotement… : le constructeur a exploré tous les paramètres pour maximiser la transmission de puissance

Tous les concepts au catalogue

Le concept articulé à quatre chenilles est censé faire la différence dans les situations limitantes en traction que sont par exemple les dévers et les fourrières ainsi qu’en conditions humides. Malgré ses 27 t, le 9RX affiche une pression au sol de 0,4 bar. Le constructeur a soigné le confort en réduisant les vibrations (quatre galets sans galet central) et en dotant la cabine d’une suspension à quatre amortisseurs. Le 9RX peut recevoir en option un système de direction électrique (Active Steering System) synonyme de progressivité et de moindres à-coups. Parmi les autres caractéristiques du 9RX figurent la transmission e18 PowrShift à 18 vitesses avant et 6 arrière, un système hydraulique à 435 l/mn, la console CommandCenter, le récepteur de signal StarFire 3000, la console GreenStar 2630, un éclairage à Led sur 360°. Avec le 9RX, John Deere comble un manque et s’adjuge au passage une spécificité unique sur le marché, celle de disposer à son catalogue de tous les concepts existants en matière de forte puissance, du tracteur standard à roues inégales (7R, 8R) au tracteur articulé à quatre chenilles articulées (9RX), en passant par le modèle à deux trains de chenilles (8RT, 9RT) et l’articulé à roues (9R), non commercialisé en France pour des questions de législation routière.

Commentaires 3

beberino

bande de malade!!!
vont toujours de plus en plus gros faudra bientôt les demonter pour rouler sur la route

CLOCHE215

c'est un killer de paysans!!!

chepe

eh ouias, et pour faire plus gros encore, ils ont même allumé les phares en pleine journée... il n'y a pas plus caricatural lol!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier