Récolte des céréales : Une trémie mobile pour transvaser les céréales

Raphaël Lecocq

La Trans-eXpress 500 proposée par Pérard permet de libérer une benne en transvasant son contenu dans un camion. Animée par la prise de force d'un tracteur, elle se déplace sur route attelée à un camionnette ou un 4X4.

Avec l'augmentation du débit de chantier des moissonneuses-batteuses, les risques d'engorgement des récoltes des céréales peuvent poindre à tout bout de champ : défaut de bennes ou de caissons ou encore, débit insuffisant de la zone de réception de stockage. Les efforts de productivité et les impératifs de rentabilité ne peuvent évidemment se satisfaire de rupture de charges dans la chaîne de récolte. Ce serait sans compter sur l'imagination des constructeurs.

12 tonnes en 3 minutes

Connu pour ses transbordeurs, équipements assurant la navette entre la trémie d'une moissonneuse-batteuse et un contenant en bord de champ (benne, caisson, semi-remorque), Pérard a mis au point une trémie assurant le transvasement d'une benne basculante vers un autre contenant. La reprise des céréales déversées dans le conquet de réception s'effectue au moyen d'une vis de 500 mm de diamètre permettant de porter le grain à une hauteur de 4,90 m. Un tracteur de 80 ch assure un débit d'environ 4 t/mn. Au transport, la trémie peut être attelée à une camionnette ou un 4X4 et circule, à ce titre, sans aucune contrainte particulière sur route.

La trémie de transvasement permet de libérer une benne de 12 t en l'espace de quelques minutes (Doc Pérard)

La trémie de transvasement permet de libérer une benne de 12 t en l'espace de quelques minutes (Doc Pérard)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier