Récolte des fourrages : Tonutti présente des andaineurs à soleils hautes performances

Raphaël Lecocq

La gamme Dominator Pro développe jusqu'à 8,5 m de largeur de travail. Les andaineurs à soleils combinent simplicité, débit de chantier et respect des fourrages, notamment les légumineuses.

Les andaineurs à soleils ont connu leurs heures de gloire dans la seconde moitié du siècle dernier. Au fil du temps, ils ont été détrônés par les appareils à rotors, du moins en Europe de l'Ouest car ils restent représentatifs sur certains continents (Australie, Amériques du Sud et du Nord). Certains constructeurs n'ont cependant pas renoncé à relancer le produit auprès des éleveurs français. C'est notamment le cas de Tonutti qui propose une gamme répondant aux exigences actuelles des systèmes herbagers.

Respect des légumineuses

Tonutti a gardé ce qui fait la force du concept : des soleils auto-entraînés par l'avancement du tracteur, limitant les pièces en mouvement, donc l'investissement et les coûts de maintenance. Et il a amélioré ce qui pouvait l'être : des soleils de grand diamètre (140 cm) pourvus de 40 dents en acier à haute résistante, des supports de soleils indépendants assurant le suivi du sol avec réglage possible en fonction du type de fourrages. Les andaineurs à soleils sont particulièrement adaptés aux fourrages fragiles comme les légumineuses. Mais les fourrages denses, destinés à être ensilés par exemple, ne leur font pas peur. Aux côtés de la gamme Raptor Pro, Tonutti propose deux modèles Dominator Pro à dépose centrale, capables de ratisser de 3,5 m à 7,5 m (V12 4GW) et de 3,5 m à 8,5 m (V14 4GW). Le constructeur étoffe actuellement son réseau de distributeurs. Il sera présent au Salon de l'herbe à Villefranche d'Allier (03) les 2 et 3 juin prochains.

Les Dominator Pro V12 et V14 seront présentés au Salon de l'herbe les 2 et 3 juin prochains (Doc Tonutti)

Les Dominator Pro V12 et V14 seront présentés au Salon de l'herbe les 2 et 3 juin prochains (Doc Tonutti)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier