Réforme de la PAC : un signe en faveur de l'investissement collectif

FNCUMA

La FNCUMA a pris connaissance avec intérêt des projets de la commission européenne pour la prochaine PAC.

Les CUMA en chiffres

13 400 coopératives, 224 600 agriculteurs adhérents, 464 millions d'euros de chiffre d'affaires, 5 500 salariés.

Dans le projet de règlement de développement rural, c'est avec satisfaction que nous constatons la possibilité de majorer les taux de soutien de 20% pour les projets d'investissements collectifs.

Ceci va dans le sens d'une mutualisation des moyens de production que nous défendons et qui permet d'accroître la compétitivité des exploitations par la baisse des coûts de production. De plus, soutenir un projet collectif, c'est soutenir plusieurs agriculteurs sur un seul investissement, c'est donc un euro de subvention plus efficient !

Une fois inscrite dans le règlement européen, cette avancée devra être reprise dans le programme de développement rural français, puis dans ses déclinaisons régionales. La FNCUMA y sera particulièrement attentive!

Avec les autres organisations professionnelles agricoles, la FNCUMA veillera à ce que l'Europe se dote d'une véritable politique qui soutienne les agriculteurs et leurs contributions au développement rural.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier