Reiter présente un andaineur à tapis frontal

Raphaël Lecocq

Reiter présente un andaineur à tapis frontal
Reiter

Le Respiro intègre un petit pick-up non guidé à rotation lente, un rouleau tasseur et un rotor guidant le fourrage vers le tapis. Il est proposé en 3,3 m de large en version Compact et Profi.

Reiter présente un andaineur à tapis frontal

Des andains ni comprimés ni entremêlés et réduisant les pertes au minimum : c’est ce que garantit le constructeur autrichien Reiter avec son andaineur à tapis Respiro. Tout se joue à l’avant de la machine. La chaîne cinématique du Respiro commence avec un pick-up à six rangées de dents. Souple et non guidé, le pick-up est animé d’une rotation lente. Un disque de glissement assure le suivi du sol. Un rouleau participe à l’alimentation régulière d’un rotor d’activation de l’alimentation, déposant le fourrage sur le tapis transversal, d’une largeur de 700 mm (Compact) ou 1000 mm (Profi), à vitesse variable et double sens (gauche/droite). Attelé à l’avant du tracteur et entraîné hydrauliquement, le Respiro développe une largeur de travail de 3,3 m.

Reiter présente un andaineur à tapis frontal

Fourrage préservé

Les andaineurs à tapis sont encore peu représentatifs dans le paysage de la fenaison, où les gyro-andaineurs s’imposent. Ces derniers ont l’inconvénient de déplacer le fourrage au sol pour constituer l’andain, accroissant les risques de pertes de feuilles, la partie la plus nutritive de fourrages, en particulier en conditions sèches. Les andaineurs à tapis ramassent le fourrage à l’endroit précis où la faneuse l’a déposé. Le fourrage est ensuite déposé sur un tapis animé puis convoyé vers une des extrémités, avant d’être déposé au sol par simple gravité.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires