Réseau Cuma : La récolte et l'après-récolte au programme de MécaMaïs

Raphaël Lecocq

Les Cuma du bassin de l'Adour organisent une journée dédiée au maïs grain. Si la récolte en est le fil conducteur (innovations, qualité, logistique), l'après récolte (valorisation, interculture) figure en bonne place au programme. Rendez-vous le 14 octobre à Garlin (64).

Les machines ne font pas tout. Aussi sophistiquées soient-elles, le chauffeur reste le premier garant de la qualité de la récolte du maïs grain. A l'occasion de MécaMaïs, 1ère édition du nom, les organisateurs et leurs partenaires (Chambres d'agriculture, Arvalis…) ont souhaité mettre la qualité au programme de la journée, soutenus dans cette démarche par les coopératives de la région, promoteurs de la Charte qualité maïs Sud-Ouest. La question des réglages de moissonneuse-batteuses fera donc l'objet d'un atelier particulier. Les autres ateliers seront consacrés au matériel de transport, qui peut s'avérer limitant et donc pénalisant face au débit de chantier des nouvelles machines, à la gestion de l'interculture, sans oublier ni la maîtrise des charges de mécanisation ni les différentes formes de valorisation.

40 machines sur 10 ha

Au total, c'est près de 40 machines que les organisateurs déploieront sur le site de 10 ha. Des moissonneuses-batteuses bien sûr mais également du matériel de transport (bennes à fond mouvant, transbordeurs, porte-caissons…), des broyeurs (sous coupe, à axe horizontal et vertical) et des outils de préparation (déchaumeurs…). Un forum-débat sur la place du maïs dans les exploitations (prix et débouchés) se tiendra également dans la matinée. Rendez-vous à Garlin (64) le 14 octobre de 9h30 à 17h30.

Un des ateliers de MécaMaïs 2010 sera consacré aux aspects logistiques de la récolte

Un des ateliers de MécaMaïs 2010 sera consacré aux aspects logistiques de la récolte

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier