Same-Deutz-Fahr rénove son usine de tracteurs de Treviglio

Raphaël Lecocq

Same-Deutz-Fahr rénove son usine de tracteurs de Treviglio
SDF

Le groupe SDF investit 22 millions d’euros dans son usine historique. Le site comptera deux lignes de montage jumelles opérationnelles, qui desserviront une unique installation de peinture, d'une capacité de production de 100 tracteurs par tour de travail.

Same-Deutz-Fahr rénove son usine de tracteurs de Treviglio

« Grâce aux importantes interventions programmées jusqu'en 2018, SDF pourra ainsi compter sur un site flambant neuf répondant aux plus hauts standards de qualité, extrêmement flexible et en mesure d'assurer à l'Entreprise une autonomie de production totale avec la maîtrise de production des composants clés, élément fondamental de la stratégie SDF », indique le groupe dans un communiqué. Démarré en 2016, le chantier prévoit la rénovation totale des lignes de montage des tracteurs, la création d'une nouvelle ligne pour la production des ponts avant et la mise en service du nouveau centre d'usinage MCM, pour un investissement total de 22 millions d'euros.

Véhicules automatisés

Le modèle de ligne « à convoyeur » a été abandonné pour passer à une ligne AGV, Automated Guided Vehicles, qui utilise des véhicules automatisés, des chariots de transport individuels, sur lesquels sont assemblés les tracteurs. Les chariots se déplacent le long de la ligne de montage, par la force d’un champ magnétique généré grâce à deux câbles enterrés, également utilisé par chaque AGV pour le guidage autonome le long du tracé de la ligne de montage. La ligne intègre au départ deux nouveaux postes d'assemblage de la transmission au moteur et au pont avant. Evolutive, la ligne AGV gagne en fiabilité (la panne d'un élément n'entraîne pas le blocage de l'intégralité de la ligne de montage), en précision (chaque module AGV offre aussi la possibilité de réaliser des assemblages ou manipulations en arrêtant la ligne sur le poste) et en ergonomie pour les opérateurs.

Same-Deutz-Fahr rénove son usine de tracteurs de Treviglio

Installation de peinture

La nouvelle installation de peinture commence par le lavage de la pièce en cinq phases distinctes, pour une préparation optimale de la surface à traiter. Le cycle poursuit avec le séchage robotisé de la pièce, l'apprêt et la peinture, chacun à deux composants, à l'aide de robots de dernière génération. La peinture est enfin cuite dans un four à 80 degrés centigrades. Le tout garantit le redoublement de la résistance à la corrosion du corps principal du tracteur.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier