Same-Deutz-Fahr repart à la conquête de la France

Raphaël Lecocq

L’origine du groupe remonte à 1927. Same-Deutz-Fahr a fabriqué en 2011 son millionième tracteur
Same-Deutz-Fahr

La part de marché du constructeur est décrochée de celle enregistrée dans les pays voisins. Au niveau mondial, le constructeur vise ni plus ni moins qu’un doublement de son chiffre d’affaires d’ici à 2015.

18 % en Italie, 15 % en Allemagne, 13 % en Espagne : telles sont les parts de marché du groupe Same-Deutz-Fahr dans quelques pays de l’Europe de l’Ouest. Avec moins de 10 %, la France décroche et c’est d’autant plus dommageable que le marché de l’agroéquipement y est le plus florissant. Le groupe s’est fixé comme objectif la reconquête d’un point de part de marché chaque année et il a confié cette mission à Patrick Verheecke, nommé directeur général de la filiale française en septembre 2011. Septembre 2011, c’est la date à laquelle Same-Deutz-Fahr a acquis le groupe Grégoire, spécialisé dans la vendange mécanique, la viticulture et l’oléiculture, et dont le Pdg n’était autre que Patrick Verheecke. Une grosse partie du défi va se jouer au niveau du réseau de distribution. Mais avant d’exiger une amélioration des performances, la filiale française va d’abord s’attacher à repositionner la mission et l’identité de chacune des trois marques. Deutz-Fahr sera généraliste, premium et full liner. Same sera la marque des tracteurs spécialisés, de petite et moyenne puissance avec un bon rapport qualité prix. Lamborghini enfin sera axée design, sur la petite et moyenne puissance en tracteurs standards et sur les tracteurs pour espaces verts. Same-Deutz-Fahr va accompagner son réseau en matière de formation, de promotion et de services.

Investissements tous azimuts

Charge aux concessionnaires de vendre. Les produits ne manquent pas et l’investissement ne va pas se relâcher. Après un rythme annuel de 104 M € entre 2006 et 2010, les investissements seront portés à 204 M € par an jusqu’en 2015. Le constructeur comblera notamment d’ici à 2013 sa lacune dans le domaine de la forte puissance, avec une future gamme développant entre 300 ch et 440 ch. Le groupe maîtrise la technologie moteur à travers sa participation importante au capital de Deutz et l’autoguidage grâce à un accord récemment conclu avec Topcon. Il vient aussi de conclure un accord de partenariat avec Kramp, leader européen dans la distribution de pièces détachées et d’accessoires agricoles. Same-Deutz-Fahr développe depuis 10 ans sa propre compétence en matière de transmission à variation continue, sous le signe TTV. Le rachat de Grégoire lui ouvre le marché de la vendange et de la récolte mécanique des olives, le constructeur de Cognac disposant désormais de machines aptes à récolter les vergers super intensifs comme intensifs. Au plan industriel, le groupe est présent dans 8 pays avec un développement récent en Russie, en Inde et en Chine. Same-Deutz-Fahr escompte porter son chiffre d’affaires à 1,589 Mds € en 2015 contre 855 M € en 2010. Le groupe emploie 3000 personnes à travers le monde.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires