Sécurité des tracteurs : Les artisans ruraux aptes à fabriquer des structures anti-renversement

Raphaël Lecocq

Depuis le 1er janvier, l'arceau de sécurité est obligatoire sur tout tracteur de plus de 600 kg. Les artisans ruraux se mobilisent pour parer à la diversité des situations en présence, dans le respect des normes en vigueur.

Difficile d'évaluer le parc en présence. Une enquête menée par la Msa en 2006 dans 5 cantons des départements du Tarn, de l'Aveyron et du Lot indiquait que 60 % des exploitations disposaient alors d'un tracteur non équipé d'arceau, 24 % en possédant même deux. Une chose est sûre, tout tracteur de plus de 600 kg doit, depuis le 1er janvier dernier, être équipé d'une structure anti-retournement. Il peut s'agir d'un arceau arrière ou, mieux encore, d'un cadre à 4 montants, qui a l'avantage de protéger le chauffeur des chutes d'objets, telles que les balles de fourrage lors de la manutention.

Une liste de 65 artisans réactualisée

Encore faut-il trouver le fournisseur et l'installateur, sachant que les tracteurs concernés ont un certain nombre d'années au compteur et qu'ils ne figurent plus, depuis bien longtemps, au rang des préoccupations de leur constructeur d'origine. Ce dossier sécurité intéresse néanmoins une catégorie d'acteurs économiques : ce sont les artisans ruraux. Afin d'assurer la relation entre ces derniers et les agriculteurs, la Fédération nationale des artisans ruraux a établi une liste de ses membres aptes à fabriquer et à installer une structure anti-reversement du tracteur, dans le respect des normes en vigueur. Actuellement, cette liste compte 65 artisans et elle est régulièrement remise à jour. Pour connaître l'artisan le plus proche de chez vous, contactez votre conseiller prévention Msa.

Depuis le 1er janvier 2010, les tracteurs de plus de 600 kg doivent être équipés d'une structure anti-renversement

Depuis le 1er janvier 2010, les tracteurs de plus de 600 kg doivent être équipés d'une structure anti-renversement

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 2

Gipé33

Après avoir obtenu auprès de la M.S.A non sans difficultés la liste des artisans ruraux qualifiés, j'ai entrepris de les contacter 1 par 1. J'ai obtenu très peu de réponses dont voici un résumé :
12 réponses négatives ! nous ne faisons plus ce produit - trop de contraintes techniques - ne voulons pas engager notre responsabilité...
3 réponses négatives : en fin d'activité, nous ne réalisons plus ce produit.
1 réponse affirmative : il faut nous emmener le tracteur depuis la Gironde vers l'Alsace !

Pour les autres : silence radio.

Cette liste d'artisans ruraux établie ou du moins diffusée par les M.S.A ne comprends que 49 adresses et non 65 et n'a jamais été mise à jour depuis 2010...

J’entreprends donc pour ma part l'adaptation d'un arceau vendu dans le commerce.

Gipe33

Bonjour,

il est très difficile de trouver un artisan qualifié pour effectuer la fabrication d'un arceau de sécurité sur les tracteurs anciens. J'ai du effectuer de très nombreuses recherches avant d'arriver sur cet article. Il est dommage que ces informations ne soient pas relayées plus largement, trop de tracteurs restent non équipés de système de sécurité, bien souvent par un manque d'information.

j'ai donc contacté la Fédération nationale des artisans ruraux en espérant avoir une réponse qui me permettra de trouver un artisan susceptible de confectionner un système de sécurité anti retournement pour mon tracteur Renault D22.
Si c'est le cas, je m'engage à relayer l'information sur les forums des amoureux des vieux tracteurs, de les sensibiliser aux risques de retournement et de les orienter vers des structures capables de proposer des solutions.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier