Semis de précision : Le Turbosem compatible avec le GPS

Raphaël Lecocq

Le semoir monograine toutes espèces intègre les fonctionnalités du GPS, grâce à l'asservissement hydraulique de sa distribution. L'innovation vaut à Herriau une citation au Sima.

Le Turbosem pouvait-il encore être plus précis ? La réponse est oui. Conçu en 1988, le semoir Herriau reste atypique dans l'univers du semis. C'est en effet le seul équipement capable de semer à la graine près des céréales comme du maïs, du colza comme de la betterave, du haricot vert comme du lin. L'équipement se distingue aussi par son fameux « coup de pouce » du jardinier, synonyme de régularité en profondeur de semis et de levées homogènes. Avantages agronomiques et économiques à la clé. La distribution graine à graine du Turbosem offre désormais la possibilité de moduler la dose de semis sur la base d'un signal GPS, grâce à l'adoption d'un asservissement hydraulique, en lieu et place d'un DPA électrique.

Relance commerciale

Au passage, le semoir s'allège de 160 kg et rétrécit de 50 cm en largeur, grâce à l'abandon des roues squelette latérales. Herriau mise sur cette innovation pour donner une nouvelle vie à son semoir. « Turbosem est un produit sur lequel nous nous n'avons pas cessé d'investir, souligne Pierre Nieuviarts, directeur général d'Herriau. Depuis six mois, les ventes sont en forte hausse à la fois en France à l'export, jusqu'en Chine où nous venons de livrer notre premier exemplaire dédié au semis de soja. Dans les deux ans à venir, forts de nos trois ingénieurs commerciaux, nous souhaitons porter à 60 le nombre de nos distributeurs contre 20 actuellement. Au plan technique, d'autres brevets sont en cours de dépôt et Turbosem devrait refaire parler de lui dans les mois à venir ».

Le Turbosem peut semer jusqu'à 36 rangs de céréales et 12 rangs de betteraves (Doc Herriau)

Le Turbosem peut semer jusqu'à 36 rangs de céréales et 12 rangs de betteraves (Doc Herriau)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires