Sept Innov’Space dans la catégorie des agroéquipements

Raphaël Lecocq

DeLaval obtient deux étoiles pour son robot d’alimentation Optimat
DeLaval

Le Space a révélé les lauréats du concours Innov’Space, au nombre de 47 cette année. Dans le domaine des agroéquipements, neuf matériels ont été distingués. Le Space se déroule à Rennes du 11 au 14 septembre.

Emily pour son godet Mélodis herbe spécial brins courts caractérisé par son rotor hélicoïdal, Keenan pour sa nouvelle mélangeuse iKeenan et son boîtier Pace Connect connecté à internet et informant en continu l’éleveur sur l’efficacité alimentaire et économique de ses rations, Kverneland Taarup Feeding pour son boîtier de commande sans fil des mélangeuses à vis verticales avec pesée embarquée, Desvoys pour son broyeur d’accotement Acco-Road à axe horizontal, JCB Agri pour ses chargeurs télescopiques T4 et leur moteur Ecomax conforme à Tier 4i sans réduction catalytique (et donc sans AdBlue), sans catalyse d’oxydation (Doc) et sans filtre à particules (Fap), Joskin pour sa gamme de remorques Drakkar capable littéralement de déposer leur contenu en combinant paroi et tapis souple enroulable, Mazeron pour une cage de contention avec système de parage de patte avant orientable dans les trois dimensions : telles sont les innovations distinguées par le jury des Innov’Space, dans l’univers des agroéquipements.

Joskin est distingué pour le concept de déchargement des bennes polyvalentes Drakkar

Robots d’alimentation

A cette liste de lauréat s’ajoutent deux autres innovations ayant pour point commun l’automatisation de la préparation et de la distribution des rations. Chez DeLaval, l’Optimat est un système robotisé et évolutif prenant en compte le stockage des fourrages, l’approvisionnement de la mélangeuse et  la distribution, le tout piloté à distance par le logiciel de gestion de troupeau DelPro. Chez Lely, c’est le robot Vector qui assure ces différentes fonctions et qui reçoit lui deux étoiles de la part du jury. A noter qu’à l’occasion de la remise des trophées, le 11 septembre prochain, une troisième étoile sera attribuée à l’un des 11 lauréats ayant obtenu deux étoiles au concours. A noter également que le Space consacre cette année sa plate-forme recherche et développement à la définition du bâtiment d’élevage du futur, où il sera notamment question d’automatisation des tâches.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier