Sima Awards 2011 : Médaille d'argent pour Claas avec les chenilles Terra Trac

Raphaël Lecocq

Le constructeur détient son propre savoir-faire dans le domaine des chenilles. Reconnaissance des Sima Awards pour la dernière génération du Terra Trac.

Le train de chenilles Terra Trac a été présenté pour la première fois en 1998 sur la gamme de moissonneuses-batteuses Lexion, lesquelles étaient apparues deux ans plus tôt. Argument : 2 m2 d'emprise au sol pour garantir la récolte quand l'été n'est pas tout à fait l'été. Les chenilles font supporter une pression au sol comprise entre 0,6 et 1 bar selon le remplissage de la trémie. Outre l'argument de la portance, et du respect des sol, les trains de chenilles participent, sur un engin de récolte, à l'équilibre global de la machine, ce d'autant plus que les largeurs de coupe sont importantes.

40 km/h

Le constructeur présentera au Sima la dernière génération du Terra Trac, caractérisée par un système de suspension revisité. Claas a intégré des éléments de suspension hydropneumatique, actifs tant sur les roues motrices et porteuses que sur les barbotins. Cette suspension assure une compensation automatique du niveau dans les virages. Conséquence : la Lexion 750 est homologuée pour se déplacer à 40 km/h sur route. En outre, Terra Trac permet de contenir le gabarit des machines dans une fourchette comprise entre 3,30 et 3,49 m selon les modèles. Au champ, en amortissant les chocs, la suspension préserve la machine et améliore le confort de conduite.

Le nouveau Terra Trac peut affronter le bitume à la vitesse de 40 km/h (Doc Claas)

Le nouveau Terra Trac peut affronter le bitume à la vitesse de 40 km/h (Doc Claas)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires