Le Service Expert Météo Locale est actuellement indisponible. Nous vous prions de nous excuser de la gêne occasionnée.

SimTrac, un simulateur de conduite pour prévenir les accidents

Raphaël Lecocq

Le simulateur SimTrac
Irstea

Conçu par Irstea avec le soutien de la Mutualité sociale agricole, le simulateur a vocation à être déployé dans les établissements scolaires. Il sera dévoilé au Sima.

Moins d’accidents du travail en 2015

Selon la Mutualité sociale agricole, le nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles des non-salariés agricoles a diminué de 6,4 % en 2015 alors que le nombre d’assurés a baissé de 1,6 %. 99 décès de chefs d’exploitation sont à déplorer. 75 % des accidents du travail des chefs d’exploitation aboutissent à un arrêt indemnisé. L’indice de fréquence des accidents du travail, avec arrêt indemnisé, diminue régulièrement ces dernières années pour atteindre 33 accidents pour 1 000 chefs d’exploitation agricole en 2015. Le secteur des exploitations de bois, avec 82 accidents indemnisés pour 1 000 chefs d’exploitation, présente l’indice de fréquence le plus élevé. Vient ensuite le secteur des élevages de bovins, avec un taux de 45 pour 1 000. En ce qui concerne les maladies professionnelles des chefs d’exploitation, leur nombre diminue de 1,5 % en 2015. Neuf maladies sur dix sont des troubles musculo-squelettiques.

« Aujourd’hui, bon nombre d’élèves des lycées agricoles découvrent la conduite au cours de leur apprentissage », souligne Nicolas Tricot, chargé de recherche à l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea). « Ils ont besoin d’un accompagnement renforcé ». Cet accompagnement pourrait prendre la forme du simulateur de conduite SimTrac, mis au point par Irstea, en collaboration avec la start-up 4D-Virtualiz, avec le soutien de la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole.

Un simulateur à double usage

Le simulateur a pour objectif de familiariser les étudiants à la conduite d’un tracteur en toute sécurité et de réduire les risques d’accidents lors de leur passage dans la vie active. Equipé d’un siège, d’un volant, de pédales et piloté par un logiciel, SimTrac permet de former les élèves à la prise en main des commandes (marche avant, arrière, passage des vitesses, freinage), à la conduite du tracteur avec et sans outil tracté dans différents environnements (champ, route, exploitation) et dans des conditions difficiles (pente, patinage…). Les données issues de ces utilisations seront analysées par les chercheurs pour améliorer la sécurité des engins. Ils étudieront plus particulièrement les comportements des chauffeurs sur les tracteurs, en vue d’identifier d’éventuels facteurs de risques d’accident.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires