[Sitevi] Diimotion relève le défi de l’injection directe

Raphaël Lecocq

Ni préparation de bouillie ni de fond de cuve et donc ni rinçage, une réduction des risques de pollution accidentelle (débordement, renversement en cours de transport), de moindres risques de réaction chimique entre spécialités (précipitation, floculation), la possibilité d’interrompre un chantier à tout moment, la modulation des doses sans modifier les paramètres de pulvérisation (débit, taille des gouttelettes), la réalisation de programmes différenciés par parcelles ou par variétés : telles sont les vertus de l’injection directe.

Tous produits, tous pulvérisateurs

Mais ce qui relevait du défi voire de la gageure ou de l’utopie est en passe de devenir réalité avec Diimotion avec son bloc d’injection PiiX, adaptable à tout type de pulvérisateur. Le bloc permet de doser des liquides (2 cuves) de 30 ml/ha à près de 7 l/ha indépendamment de leur viscosité mais aussi les poudres (2 cuves), entre 10 g/ha et 6 kg/ha. Les dosages, coupures de tronçons, régulations et cycle de rinçage sont pilotés depuis une console tactile 10’’ reliée à la carte électronique. L’ajout d’un GPS permet la lecture de cartes de modulation et la traçabilité complète des traitements effectués.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires