Six matériels nominés au Sival

Raphaël Lecocq

Avec le Robocrop Spotspray, Novaxy Garford invente la pulvérisation ultra-localisée
Novaxy Garford

Le concours de l’innovation compte six catégories dont une dédiée au machinisme et aux automatismes. Palmarès final le 13 janvier, jour d’ouverture du Salon des productions végétales d’Angers (49). Les cultures légumières constituent un excellent support au développement des automatismes et autres robots en agriculture. C’est tout du moins ce que donne à penser la liste des nominés au concours de l’innovation. Dans la catégorie machinisme et automatismes, le jury a examiné 12 dossiers de candidature et en a retenu six méritant de figurer dans une pré-liste de nominés. Un ou plusieurs d’entre eux seront titrés le 13 janvier prochain. Sur les six nominés en question, cinq matériels mettent en œuvre des solutions automatisées correspondant à différentes phases de l’itinéraire cultural.

Chabas soigne les haies fruitières

L'Opti-Ajust de Chabas
Chabas

Point d’automatisme dans le pulvérisateur Opti-Ajust de Chabas mais comme son nom l’indique, le souci d’appliquer sur la végétation et seulement sur la végétation, les produits de protection sur les haies fruitières.

L'Herbisol de Stecomat

Herbisol de Stecomat

Distribué par Stecomat, l’Herbisol est un portique automoteur électrique dont les batteries sont chargées par des panneaux photovoltaïques embarqués. L’autoguidage est assuré par un palpeur électronique Sa vitesse peut être réglée en continu entre 0 et 2,8 km/h permettant aux opérateurs embarqués de désherber manuellement sinon de récolter les cultures enjambées, sans être exposés ni au bruit ni aux émissions.

L'Oz 440 de Naïo Technologies

Oz 440 de Naïo Technologies

Avec le robot Oz, les opérateurs restent en bord de champ puisque le petit robot se charge de désherber les inter-rangs en totale autonomie et au moyen d’une palette d’outils (bineuse à socs, à couteaux, herse étrille, rasette à brosses).. Des capteurs infra-rouge assurent un guidage centimétrique sans recourir au Gps tandis que ses batteries lui procurent une autonomie de 4 heures, correspondant à une surface de 40 ares. Oz est doté d’un relevage arrière et d’une boule d’attelage, laquelle peut  supporter un siège de récolte ou encore une remorque à cagettes, faisant alors office d’assistant à la récolte.

Le Robocrop Spotspray de Novaxy Garford

Robocrop Spotspray de Novaxy Garford

Après ses bineuses à guidage par caméra pour grandes cultures et sa une bineuse inter-rangs et inter-plants InRow pour cultures légumières, Garford développe un système de pulvérisation ultra-localisée. Les trois caméras embarquées sur une rampe de 6 m et 36 buses sont capables de détecter par exemple des repousses de pommes de terre dans les cultures d’oignons ou de carottes et déclencher un tir à vue sur les seules adventices, le tout à la vitesse de 5 km/h. Un tir à vue herbicide qui peut aussi servir, à l’inverse, un tir à vue protecteur (fongicide, insecticide) ciblé sur les végétaux cultivés et épargnant la terre nue.

Le Guidalex de Souslikoff

Guidalex de Souslikoff

Avec le châssis porte outils Guidalex, on quitte le champ des cultures légumières pour l’arboriculture mais on n’abandonne pas l’assistance automatique. De part et d’autre du châssis, un premier parallélogramme à commande manuelle ou hydraulique permet d’ajuster la position des longerons porte-outil par rapport à la largeur entre deux rangées d’arbres. Un second parallélogramme, à réglage automatique cette fois, se charge d’ajuster la position de l’outil intercep par rapport à la rangée d’arbres. La gestion de la profondeur indépendante pour chaque côté est assurée soit par le contrôle d’effort Soltronic ou par un vérin à capteur de position intégré. Guidalex a obtenu un Trophée d’or au Vinitech-Sifel.

L'Eden de Terrateck

Eden de Terrateck

Le porte-outils Eden est le fruit d’une projet collectif mobilisant de nombreux acteurs impliqués dans la production légumière (Pôle légume, Gab Nor, maraîchers, Cuma…). Eden se veut le valet de ferme du maraîcher, permettant à son opérateur (conducteur marchant ou semi-porté) de réaliser en autonomie (avancement hydrostatique) l’ensemble des opérations de binage, herse étrille, buttage, désherbage thermique, lit de désherbage, semis, assistance à la récolte et lève palette / palocks.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier