Sky Agriculture participe à la Nuit de l’agroécologie

Raphaël Lecocq

Le semis direct sous couvert, une technique de rupture qui exige de la pédagogie et du temps
Sky Agriculture

Le constructeur organise le 23 juin une soirée-débat autour de l’agriculture de conservation, concluant deux journées de formations dédiées. Au plan national, l’agroéquipement figure au programme de quelques débats parmi lacentaine de manifestations organisées par le ministère de l’Agriculture

L’agroécologie s’appuie sur une dizaine de ressorts parmi lesquels figurent la synergie cultures-élevage, le biocontrôle, la biodiversité des sols, la gestion de l’énergie ou encore l’intelligence collective, symbiose par les Giee. Le positionnement de Sky Agriculture, la division semis direct et simplfié de Sulky, est en rapport avec le volet couverture et rotation de l’agroécologie. Les offres de Sky Agriculture sont en effet orientées sur la mise en œuvre de techniques simplifiées sinon de semis direct sous couvert, avec respectivement les gammes Maxidrill et Easydrill. Pour assurer le développement de la technique et de ses solutions, qui remettent en question les pratiques usuelles et requièrent certains pré-requis, le constructeur fait œuvre de pédagogie en organisant régulièrement des journées de formation auxquelles sont conviées des spécialistes et des pratiquants.  La soirée-débat du 23 juin, organisée sur la ferme-siège du constructeur à Blain (44), en est l’illustration, avec la présence notamment du spécialiste Frédéric Thomas. Elle conclut une dizaine de rendez-vous que le constructeur a organisés partout en France au cours de ce printemps.

FRCUma Ouest et traction animale

Organisée par le ministère de l’Agriculture, la Nuit de l’agroécologie a vocation à confronter les orientations de l’agriculture avec les attentes de la société. A travers toute la France, elles prendront la forme de conférences-débats, de projections de films, de banquets festifs, de visites d’exploitations, d’ateliers pédagogiques, d’animations culturelles et artistiques et de dégustations. Les projets portés par les Groupements d’intérêts économique et environnemental y figureront en bonne place. Concernant les agroéquipements, qui ne constituent pas en tant que une telle une entrée de l’agroécologie, outre l’initiative de Sky Agriculture, la FRCuma de l’Ouest fera valoir le levier que constituent l’acquisition et l’exploitation de matériel en commun à Iffiniac (22). A Artigat (09), l’association Prommata mettra en avant les vertus de la traction animale.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires