Space 2008 : Le Top 10 des innovations volailles

Réussir aviculture

Les Innov'Space distinguent les produits, services ou équipements présentés pour la première fois par un exposant sur un salon en France. Sur les 48 retenus par le jury, une dizaine concernent plus spécifiquement le secteur de la volaille.

Agrilight : Le luminaire ALP70 D éclaire de façon uniforme

Avec son ampoule de 70 watts fluorescente, le luminaire ALP70 D commercialisé par la société Agrilight est composé d'un réflecteur breveté qui répartit la lumière de façon très homogène et sans zone d'ombre. Il est capable d'éclairer de façon uniforme le bâtiment jusqu'à une largeur de 25 mètres. De ce fait, une seule rangée de luminaires est nécessaire dans le poulailler. Le coffre est en aluminium et contient des parties en inox. La luminosité peut être réglée de 3 % à 100 % grâce à un transformateur électronique (la consommation d'électricité baisse proportionnellement).

Hall 2-3, allée E, stand 49.

Une seule rangée de luminaires est nécessaire dans le poulailler (photo Agrilight)

Une seule rangée de luminaires est nécessaire dans le poulailler (photo Agrilight)

Boutin : Une solution de marquage des oeufs à moindre coût

Basée dans le Maine-et- Loire, la société Boutin a conçu une imprimante mécanique pour marquer les oeufs de consommation ou les oeufs à couver pour toutes espèces avicoles. Grâce à une mousse de densité bien spécifique, elle épouse parfaitement la forme de chaque oeuf, quelles que soient les variations de
dimensions. À chaque tour de manivelle, elle imprime 169 oeufs de faisans ou 360 oeufs de perdrix grises. Sa cadence varie de 20000 à 40 000 oeufs par heure suivant le type d'oeufs (faisan, perdrix, canes…).

Montée sur une table à roulettes, elle peut être facilement déplacée et s'adapte à tout type de panier déjà utilisé par l'éleveur ou l'accouveur. Elle fonctionne mécaniquement, sans électronique, ce qui limite les coûts d'utilisation et d'entretien.

Hall 10, allée G, stand 138.

À chaque tour de manivelle, l'imprimante marque 169 oeufs de faisans ou 360 oeufs de perdrix grises (photo Boutin)

À chaque tour de manivelle, l'imprimante marque 169 oeufs de faisans ou 360 oeufs de perdrix grises (photo Boutin)

 

Chollet Concept : Une caisse de transport entièrement pliable

La caisse Depli Box Duo, idéale pour le transport de gibier et de volaille, est conçue avec un système d'articulation entre chaque élément, ce qui lui permet d'être entièrement dépliée et mise à plat. C'est un atout pour le stockage et le transport à vide. Composée de polyéthylène issu de recyclage, son nettoyage et sa désinfection sont facilités. La boîte existe en version double avec deux caisses emboîtées l'une sur l'autre, ce qui a l'avantage de limiter les efforts de manutention. Des ouvertures sont prévues pour la prise en main.

Air libre, E 11

La caisse de transport pour gibier et volaille est entièrement dépliable (photo Chollet).

La caisse de transport pour gibier et volaille est entièrement dépliable (photo Chollet).

 

DSM : Un appareil pour déterminer la teneur en caroténoïdes des oeufs

En raison de leur importance dans la perception visuelle des produits des animaux tels que les oeufs et de leur rôle central sur la santé et le bien-être animal, la teneur en caroténoïdes doit être soigneusement surveillée. Les techniques analytiques courantes sont longues et requièrent des équipements pointus. Le iCheck Egg est un spectrophotomètre portatif qui permet, à partir d'un échantillon d'ovoproduits liquide ou en poudre, de réaliser une évaluation quantitative instantanée de son contenu en caroténoïdes. Développé par BioAnalyt en coopération avec DSM nutritional products, cet appareil donne des résultats comparables à la méthode standard.

Hall 9, allée B, stand 44

La qualité analytique du spectrophotomètre est comparable à l'analyse de laboratoire réalisée par HPLC (photo DSM).

La qualité analytique du spectrophotomètre est comparable à l'analyse de laboratoire réalisée par HPLC (photo DSM).

 

Cobioco : Un chariot à fond relevable pour le confort de l'éleveur

Utilisé pour la distribution d'aliment ou autre (ramassage des OAC), le chariot à fond relevable proposé par la société Cobioco est composé d'une cuve en polyéthylène rotomoule, posé sur des roulettes et d'une largeur de
84 centimètres (117 cm de long). Au fond de la cuve, se trouve un plateau élevé par un mécanisme électrique (système à ciseaux). L'alimentation électrique sera assurée par une batterie placée sous le plateau.

Le mécanisme est piloté par une cellule photoélectrique placée en haut de la cuve qui détectera la présence d'aliment et fera en sorte que le plateau monte au fur et à mesure que l'aliment est prélevé. Ainsi, l'éleveur n'a pas besoin de se baisser. La capacité du chariot est de 450 litres utiles.

Air libre, P 13

Le fond du chariot remonte automatiquement au fur et à mesure qu'il se vide (photo Cobioco).

Le fond du chariot remonte automatiquement au fur et à mesure qu'il se vide (photo Cobioco).

 

Merial : Un appareil pneumatique pour vacciner les poulettes par injection

Inovacc AIV1200 est un système d'injection pneumatique pour vacciner les poulettes. Il permet d'améliorer la qualité et la fiabilité de la vaccination tout en réduisant le risque d'accident par injection et le nombre d'intervenants lors de doubles injections. Les poulettes sont attrapées par les deux pattes et présentées la tête en bas dans un moule en V.

La pression exercée déclenche le système d'injection vers les muscles du bréchet. La machine peut s'adapter à la taille des volailles (de 900 g à 2 kg). Elle permet une cadence de 600 à 800 poulettes à l'heure en cage et de 1 200 à 1 500 poulettes à l'heure au sol. La machine est entièrement pneumatique, lavable et désinfectable. Le poste de travail est ergonomique et permet d'obtenir d'excellents résultats de vaccination avec du personnel peu qualifié.

Hall 5, allée B, stand 44

Le système d'injection automatique s'adapte au gabarit des volailles (photo Mérial).

Le système d'injection automatique s'adapte au gabarit des volailles (photo Mérial).

 

Tuffigo : Le boîtier Avitouch est doté d'un écran tactile

Avitouch est un ordinateur couleur et tactile de gestion d'ambiance de tout type de bâtiment avicole. Il est équipé d'un large écran couleur haute résolution et d'un écran tactile. Les données de l'ordinateur sont stockées sur une mémoire de type flash lui conférant rapidité et fiabilité. Ses nombreux ports (2 éthernet, 2 USB, RS232, RS484, wifi, bluetooth) permettent une connectivité étendue. Les ports USB sont utiles pour l'export et l'import de données de lots, de programmations types ou de mises à jour du logiciel. La capacité de mémoire est étendue et conserve les données jusqu'à 18 mois de production d'un lot. Le contrôle des consommations de gaz et d'électricité a été intégré pour aider l'éleveur à optimiser sa consommation d'énergie (compteurs fournis en option).

Le dialogue avec d'autres appareils de pesée de silos ou de volailles permet une visualisation rapide sur l'afficheur de l'Avitouch, ainsi qu'à travers une connexion à distance.

Hall 2-3, allée B, stand 22.

Le système d'injection automatique s'adapte au gabarit des volailles (photo Tuffigo).

Le système d'injection automatique s'adapte au gabarit des volailles (photo Tuffigo).

 

Orvia : Les canetons mulards sexés par la couleur des yeux

Le sélectionneur Orvia peut désormais séparer les canetons mulards mâle et femelle en fonction de la couleur de leur yeux. Les canetons passent devant une caméra qui identifie les mâles, qui ont les yeux noirs, et les femelles, qui ont les yeux rouges. La séparation se fait en plusieurs étapes : passage sur des tapis à vitesse variable, passage devant un poste de vision (trois canetons par seconde soit une cadence de 10 000 canetons par heure). L'automate relié à la caméra reconnaît la couleur de l'oeil et les canetons sont transférés sur leur voie respective vers les compteuses. Les canetons non détectés (yeux fermés) reviennent vers la zone de tri.

Cette machine présente l'avantage de réduire la manipulation des canetons (auparavant sexage au cloaque) et de limiter les besoins en main d'oeuvre (trois personnes). Le système est évolutif (il peut être connecté «en ligne» vers les épointeuses et a la possibilité de doubler la cadence par l'ajout d'une ligne supplémentaire).

Hall 10, allée B, stand 45.

La couleur des yeux des canetons est identifiée par une caméra (photo Orvia).

La couleur des yeux des canetons est identifiée par une caméra (photo Orvia).

 

Pal Industries : Green-air lave l'air à l'aide d'un biofiltre

La société Pal Industries a développé un nouveau procédé de lavage d'air permettant d'agir à la fois sur les odeurs mais également sur les émissions d'ammoniac. Il est basé sur un double traitement comprenant une phase de lavage suivi d'une filtration de l'air sortant. Une première phase sur maillage humide permet de réduire les émissions d'ammoniac de 70 % à 95 % et les odeurs. Une seconde phase poursuit l'abattement commencé dans le maillage humide à l'aide d'un biofiltre. Il s'agit d'un filtre biologique à base de racines de sapin qui réduit les odeurs jusqu'à 90 %.

Hall 10, allée B, stand 43.

 

Jason : Nouvelle électronique pour l'imprimante JAS 900i

Présente sur le marché du marquage à jet d'encre des boîtes d'oeufs depuis plus de 10 ans, la société Jason a amélioré son imprimante JAS 900i pour les boîtes et a conçu une version JAS 900i « oeufs » pour le marquage des oeufs sur plateaux ou sur convoyeur de reprise. L'imprimante est équipée d'une nouvelle électronique et de nouvelles options sont disponibles telles que la double hauteur d'impression, l'ajustement motorisé de la hauteur des boîtes… L'imprimante à oeufs est équipée d'une seule tête pour imprimer les plateaux de 30 oeufs.
Un système de montée et de descente entre chaque rangée d'oeufs permet de s'adapter aux différentes hauteurs des oeufs. La tête d'impression mobile permet d'imprimer de 1 à 3 lignes de texte.

Hall 10, allée D, stand 79.

Source Réussir aviculture septembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires