Sulky ouvre ses portes aux agriculteurs, Cuma et Eta

Raphaël Lecocq

Vue aérienne de l’usine Sulky à Chateaubourg
Sulky

Outre la visite de la nouvelle usine, le constructeur présentera de nouveaux matériels en avant-première. Rendez-vous à Chateaubourg (35) du 28 au 30 janvier.

Après les distributeurs, place au utilisateurs. En 2012, un an après la mise en service de son nouvel outil industriel, Sulky avait convié ses distributeurs à visiter sa nouvelle usine. Située à quelques encablures de l’ex-usine historique et générant un investissement de 20 millions d’euros, elle est sortie de terre en 2011, coïncidant avec le 75ème anniversaire du constructeur. L’organisation de la production (une chaîne montant indifféremment tout type de machines au gré des commandes), la robotisation et la chaîne de peinture (cataphorèse) sont quelques éléments caractéristiques de l’usine, couvrant 2 ha sur un terrain de 7,5 ha.

Inscription sur internet

Le constructeur profitera des trois journées pour présenter l’ensemble de sa gamme ainsi quelques nouveautés en avant-première. Sont notamment annoncés la nouvelle gamme de semoirs mécaniques Tramline et le montage inédit de la ligne de semis Cultidisc sur les barres de semis repliables des trémies frontales de la marque. Sulky précise que l’inscription aux portes ouvertes est  obligatoire et s’opère simplement via le site internet (sulky-burel.com).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier