Télescopiques Claas : Liebherr contre Kramer

Raphaël Lecocq

Une partie de la gamme Scorpion
Claas

A compter du 1er janvier 2018, les Scorpion seront issus d’un partenariat avec Liebherr. La gamme actuelle compte 7 modèles.

Depuis 2005, les chargeurs télescopiques Claas étaient le fruits d’un partenariat noué avec le groupe allemand Wacker Neuson, intervenant notamment dans le domaine de la manutention sous les marques Kramer et Weidemann. A compter du 1er janvier 2018, Claas fera appel à un autre de ses compatriotes pour élaborer les futures séries Scorpion. Liebherr est un groupe familial allemand créé en 1949 et opérant dans une dizaine de secteurs, dont la construction, le ferroviaire, l’aérospatial et la manutention. Il a réalisé un chiffre d’affaires 8,82 milliards d’euros en 2014 et emploie 41 000 personnes. Les chariots télescopiques Liebherr actuels offrent des hauteurs de levage de 7 à 13 m et des capacités de levage de 3,2 à 5 t.

Une gamme de 7 appareils

Entièrement repensée en 2013, la gamme Scorpion compte sept modèles. Les 6030 (3 t, 6 m), 7030 (3 t, 7 m) et 7035 (3,5 t, 7 m) sont caractérisés par un petit châssis (angle de braquage de 3750 mm) et un moteur de 122 ch (3,6 l) avec catalyseur d’oxydation (Cod). Même moteur pour les 7044  et 7050 à grand châssis (angle de braquage de 3755 mm) pour des capacités et hauteur de levage respectives de 4,3 t / 7 m et 4,8 t / 7 m. Les 7055 (5,5 t / 7 m) et 9055 (5,5 t / 8,8 m), à grand châssis également, sont animés par un moteur de 156 ch (4,1 l) avec catalyseur d’oxydation (Cod) et filtre à particules (Fap).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires