Teleskid, le télescopique compact (ou l’inverse) de JCB

Raphaël Lecocq

Teleskid, le télescopique compact (ou l’inverse) de JCB
JCB

Le constructeur ouvre un nouveau segment de marché avec son chargeur compact doté d’un bras télescopique dont la portée avant atteint 2,40 m. Doté d’une vraie cabine, le Teleskid est animé par un moteur JCB Ecomax de 74 ch.

JCB défie la morosité

Le constructeur annonce pour 2016 un chiffre d’affaires de 3,06 milliards d’euros, en hausse de 12 % et un bénéfice de 335,8 millions d’euros, en hausse de 34 %, le tout dans un marché mondial en baisse de 1 %. Le constructeur, 3ème mondial en volume de ventes (66 011 unités) bénéficie notamment de la reprise des marchés européens, en hausse de 10 %.

En 1977, JCB lançait avec le Telescopic le chariot à bras télescopique dont il revendique le leadership mondial. En 1993, il présentait un chariot compact caractérisé par un mono-bras latéral et réservant une véritable porte d’accès latérale à la cabine. En 2017, JCB greffe un bras télescopique sur son chariot compact. C’est le Teleskid, sans équivalent dans le marché. Il est doté d’une portée avant de 2,40 m, soit 60 % que la machine concurrente la plus proche et d’une hauteur de levage de 4 m, soit 8 % de plus que tout autre chargeur compact. Combinant levage vertical et radial, le Teleskid permet de maintenir l’assiette d’un godet tout au long du mouvement de la flèche. 

Présenté et primé au Space

Le constructeur crédite par ailleurs la cabine de son chargeur d’un supplément d’espace de 33 % par rapport à la concurrence. Le logiciel « myCHOICE » permet d’adapter la réactivité des commandes et la sensibilité du joystick, offrant la possibilité à l’opérateur d’adapter la machine à ses préférences. Le Teleskid reçoit un moteur JCB Ecomax de 74 ch conforme à Tier 4 Final. Le compact télescopique sera présenté au Space où l’appareil figure au palmarès des Innov’Space, avec deux étoiles.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier