Tracteurs neufs : La remontée des cours sans impact sur le marché des agroéquipements

Raphaël Lecocq

A fin août, les immatriculations de tracteurs neufs restaient en retrait de près de 32 % depuis début janvier. Il faudra encore attendre pour savoir si l'amélioration actuelle de la conjoncture se traduira par une reprise des investissements dans le matériel.

L'envolée des cours des céréales en 2007-2008 avait provoqué une véritable frénésie d'investissements dans le matériel, dont avaient profité toutes les catégories sans exception. Les prix rémunérateurs que l'on connaît depuis quelques semaines produiront-ils les mêmes effets dans les mois à venir, à supposer qu'ils se maintiennent aux niveaux actuels ? Il est encore un peu tôt pour répondre à cette question, qui en appelle deux autres. Quelle leçon les agriculteurs tireront-ils du surinvestissement auquel ont pu donner lieu ici ou là les cours passés ? Le sous-investissement enregistré depuis deux ans maintenant fait-il courir un risque de perte de compétitivité aux entreprises agricoles ? En attendant, Axema, l'Union des industriels de l'Agroéquipement, vient de livrer les statistiques d'immatriculations de tracteurs neufs à fin août. Le recul du marché reste en ligne avec les mois précédents, avec une baisse de 31,6 % depuis le 1er janvier. Sur les 12 derniers mois, la baisse est de 29,3 %.

Il est encore trop tôt pour savoir si la remontée des cours se traduira par une reprise des investissements dans le matériel

Il est encore trop tôt pour savoir si la remontée des cours se traduira par une reprise des investissements dans le matériel

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires