Traite : Lely lance l'Astronaut A3 Next

Raphaël Lecocq

L'amélioration des performances et la baisse des coûts d'utilisation caractérisent ce nouveau robot. Une aubaine pour le marché de l'occasion ?

Qui aurait dit en 1995, quand Lely installait son premier Astronaut en France (Mayenne), que le robot de traite donnerait naissance à un marché de l'occasion, comme tout matériel agricole ou presque ? Peut-être pas le fabricant lui-même. Et pourtant en 2009, l'Astronaut d'occasion trouve preneur chez des éleveurs disposant de 250 000 ou 300 000 litres de quota. Au-delà des chiffres de vente (Lely compte 7000 robots en service dans le monde), l'existence de ce marché de l'occasion est sans doute la plus belle expression de la réussite industrielle de la traite robotisée, née en 1992. Le fabricant commercialise depuis 2005 la troisième génération de son robot. Aujourd'hui, l'A3 devient l'A3 Next.

Réduire les coûts

Le fabricant a voulu ce nouveau robot plus économique à l'usage. Plus sobre en eau et en électricité, l'A3 Next a aussi moins de composants, ce qui devrait se ressentir sur les frais de maintenance. Le bocal à lait peseur en est une illustration. Le robot voit son système de gestion (T4C) doté de nouveaux développements dont les incidences doivent se mesurer directement en économie de concentrés. Les facteurs de productivité (pulsations plus rapides), de qualité (capteurs de contrôle placés dans le bras) et d'ergonomie (système de séparation M4use pouvant être installé à l'endroit choisi par l'éleveur) n'ont pas été oubliés. En France, l'installation et la maintenance sont assurées par 18 franchises Lely Center, dont trois nouvelles inaugurées en mars (Doubs, Rhône, Savoie). Le fabricant propose différents types de contrats de maintenance, en partie indexés sur le nombre de traites.

Sous un nouveau capot, l'Astronaut A3 Next de nouvelles fonctionnalités, dont certaines porteuses d'économies en eau, en énergie, en maintenance (Doc Lely)

Sous un nouveau capot, l'Astronaut A3 Next de nouvelles fonctionnalités, dont certaines porteuses d'économies en eau, en énergie, en maintenance (Doc Lely)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires