Travail du sol et semis : Le déchaumeur Carrier de Väderstad en version portée repliable

Raphaël Lecocq

Le constructeur propose son déchaumeur à disques indépendants en 4,25, 5,25 et 6,25 m, repliable en 2,40 m au transport. La gamme compte désormais 12 références de 3 m à 12,25 m.

En version portée, le Carrier était jusqu'à présent disponible en 3 m, 3,5 m et 4 m. Ce type d'attelage s'enrichit de trois nouvelles références repoussant la largeur de travail à 6,25 m, grâce à l'adoption d'un système de repliage entièrement géré depuis la cabine. Les nouveaux modèles restent en tous points conformes au concept de base du Carrier, reposant notamment sur des disques coniques de 450 mm, avec palier sans entretien, fixés au châssis par un bras individuel. Depuis leur mise au point il y 12 ans, Väderstad en a commercialisé 11 000 exemplaires en France, à la faveur d'une robustesse et d'une polyvalence prouvées et éprouvées : déchaumage, reprise de labour, faux semis, incorporation de résidus, roulage, destruction de couverts.

Architecture en X excentré

Le constructeur apporte néanmoins une variante de construction sur ses trois nouveaux modèles qui se voient gratifiés de l'appellation Carrier X. Elle correspond à un changement d'orientation des disques, avec comme particularité le fait d'être excentré sur la droite. Le point de basculement se situe au niveau de passage de la roue droite du tracteur. Outre la réalisation d'un travail plus intensif à cet endroit précis, cette conception permet au de neutraliser l'ensemble des forces latérales s'exerçant sur l'appareil. Elle garantit ainsi la stabilité du déchaumeur et son alignement constant avec le tracteur.

150, 200 et 250 ch sont respectivement requis pour les Carrier X en 4,25, 5,25 et 6,25 m (Doc Väderstad)

150, 200 et 250 ch sont respectivement requis pour les Carrier X en 4,25, 5,25 et 6,25 m (Doc Väderstad)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires