Un bon mois de juillet pour les immatriculations de tracteurs neufs

Raphaël Lecocq

Pendant  les travaux, les affaires continuent

Les immatriculations de tracteurs standards ont progressé de 16,3% en juillet, portant la hausse à 12 % depuis le 1er janvier.

Pas de pause estivale pour les investissements dans les agroéquipements en général et dans les tracteurs en particuliers. Si l’on en croît les derniers chiffres communiqués par Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, les agriculteurs, bien qu’accaparés par les récoltes, n’ont pas totalement déserté les concessions durant le mois de juillet. Les immatriculations de tracteurs standards ont en effet progressé de 16,3 % au cours du mois passé. Cette nouvelle progression des immatriculations portent la hausse à 12,07 % depuis le 1er janvier pour cette catégorie de tracteurs, qui représentent plus de 80 % du marché, le solde étant comblé par les chargeurs télescopiques immatriculés comme tracteurs et les tracteurs pour espaces verts, les ventes de ces derniers étant relativement stables depuis le début de l’année.

Record en vue

A ce rythme, le record des immatriculations établi en 2008 pourrait être battu. Les tracteurs de 100 à 149 ch ont été les plus vendus durant ce mois de juillet (1105 unités),  devant la catégorie des 150 à 199 ch (699 unités) et des 50 à 99 ch (546 unités). En ce qui concerne les plus fortes progressions, elles sont à mettre au crédit des 200 à 249 ch (+ 47 %), devant les 150 à 199 ch (+ 43 %) et les plus de 300 ch (+ 36 %).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

agrimax

Même si les dfi ont disparue il faut toujours créer des amortissement ,pour un bon gestionnaire il vaut mieux donner son argent a un marchand de ferraille plutôt que de le voir disparaitre à la MSA.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires