Un chariot de coupe à deux essieux directionnels chez Cochet

Raphaël Lecocq

Le chariot de coupe passe dans les traces de la moissonneuse-batteuse sans couper les virages
Cochet

Cette conception facilite la conduite et les manœuvres sur route et aux abords des champs. Le chariot 4WD est proposé en trois longueurs pour s’ajuster à des coupes de 6,70 m à 12 m.

Sans parler de certains ronds-points étriqués, les abords des champs ne sont pas forcément adaptés à la réception des convois agricoles, en particulier des moissonneuses-batteuses traînant leur coupe sur un chariot, dont la longueur peut approcher les 20 m. Pour améliorer la maniabilité des convois en question, Cochet a étoffé sa gamme de chariots de coupe en développant avec les 4WD une série dotée d’un essieu arrière directionnel. Celui-ci permet au chariot d’emprunter les mêmes traces que la moissonneuse-batteuse qui le tracte. Le constructeur garantit, vidéo à l’appui, autant d’aisance pour les manœuvres effectuées en marche arrière.

Homologation routière

L’essieu avant, lui aussi directionnel, offre un débattement de 35 cm grâce à sa conception oscillante, apte à négocier les passages accidentés, autre caractéristique fréquemment rencontrée aux abords des parcelles. Le chariot 4WD bénéficie d’une homologation routière, grâce à son système de freinage à inertie et à sa rampe d’éclairage intégrant le panneau « convoi agricole ». L’intégration de quatre supports pré-réglés autorise la dépose de tout type de coupe. Le chariot est proposé en trois dimensions correspondant à des longueurs de coupe comprises entre 6,70 m à 12 m.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires