Un coup de pouce fiscal à l’investissement

Raphaël Lecocq

De très nombreux équipements sont éligibles au sur-amortissement temporaire

Jusqu’au 14 avril 2016, les matériels agricoles achetés neufs, en crédit-bail ou en location avec option d’achat bénéficient avec le sur-amortissement de 40 % d’une déduction exceptionnelle et supplémentaire. Les Chambres d’agriculture en détaillent les modalités.

Les exploitations agricoles soumises au régime du bénéfice réel, normal ont simplifié, ont la possibilité de sur-amortir de 40 % la valeur d’un bien éligible à l’amortissement dégressif. Cette déduction exceptionnelle, issue de la Loi Macron, est destinée à soutenir l’investissement. Hormis des matériels mobiles ou roulants destinés à des opérations de transport, la plupart des matériels et équipement agricoles sont concernés, y compris ceux faisant l’objet d’un contrat de crédit-bail ou de location avec option d’achat. La mesure, qui n’a aucun effet sur le calcul de la plus-value en cas de cession du bien, prendra fin le 14 avril 2016. La fiche (ci-jointe) publiée par le service Elevage et Agroéquipements en récapitule l’ensemble des modalités.

Commentaires 7

Investir??? mais vous ne pouvez déjà pas paye

Mais je croyais que vs ne pouviez pas payer vos charges sociales, etranglés par des remboursements d'emprunt pour les quels il faut vous accorder des délais et on est prêts à en remettre une couche ???de prêts justement !!! Quelle incohérence: les laitiers sont, il paraît, au bord de la faillite et les céréaliers vont bénéficier des déductions fiscales sur investissement. A n'en pas douter , ils seront les 1ers sur les projets d'investissements. On passe à coté des problèmes . Unité magique du syndicat à Belin, il a bien servi ses amis d'abord, et lui même sur la lutte des éleveurs,qui voulaient le virer.... mais vivre correctement de leur travail

MAGNUM7677

l'interet fiscal de cette mesure finira dans la poche du concessionnaire avec des reprises sous évaluéees

CLOCHE215

investir pour s'endetter?? nous sommes des artistes équilibristes!!! comme sur un fil au dessus du ravin, la mort n'est pas très loin...

olivier

Attention ceci concerne l'aspect fiscal et non pas social ( donc le suramortisement n'est pas déductible de la MSA ) donc si nous crions et que nous payons beaucoup d'impots n'y a t'il pas une incoherence ? Et à titre perso je ne vois pas le quad comme un materiel primordial ou en tout cas impossible à rentabiliser !!!

Béné18

A HERBE
Les quads ne sont malheureusement pas éligibles au dispositif car ils sont considérés comme véhicules relevant du transport de personnes.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier