Un entrepreneur français meilleur chauffeur européen

Raphaël Lecocq

Le lauréat Sébastien Mahaut (à gauche) et son concessionnaire John Deere
Michelin

Associé à John Deere, Michelin a mesuré la consommation de carburant d’un ensemble tracteur-benne sur un parcours de 11 km combinant route et champs. La palme de la sobriété est allée à Sébastien Mahaut, entrepreneur des Ardennes.

Pour obtenir le meilleur ratio vitesse / faible compaction / consommation, le lauréat a adopté le mode « full automatic »  de la transmission du John Deere 6215R AutoPowr, en limitant le régime moteur à 1750 tr/mn, en gonflant les Michelin MachXBib 710/70 R42 avant et 600/70 R38 arrière à 1,4 et et 1,6 bar tandis que les pneus de la remorque Joskin double essieux chargée à 20 t, des CargoXBib High Flotation600/50 R26.5, étaient gonflés à 3 bar. « Avec mes six tracteurs et mes trois presses, j’ai des clients dans un rayon de plus de 80 km autour de ma ferme, donc je suis sensibilisé à la question de la conduite d’un tracteur sur route », a déclaré Sébastien Mahaut. « En étudiant le tracé, qui représente bien les conditions dans lesquelles je travaille au quotidien, j’ai choisi de surgonfler légèrement les pneumatiques du tracteur et d’abaisser les pressions de la remorque, afin de préserver les champs ». Une stratégie gagnante pour l’agriculteur français qui, à l’indice de performance final, devance respectivement ses concurrents du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de l’Allemagne, du Portugal et de l’Espagne.

Technologie Ultraflex

Le challenge s’est déroulé au Centre de technologies de Michelin à Ladoux (63) sur un circuit de 11 km, dont 70 % sur le bitume, avec une épreuve de maniabilité, et 30 % en champ. Les pneus de l’ensemble tracteur-remorque mettent en œuvre la technologie Ultraflex. Présentée par Michelin en 2001, elle repose sur des épaules renforcées assurant la liaison entre des flancs particulièrement flexibles et un sommet plat constitué de matériaux réduisant l’échauffement et donc l’usure. A charge et dimensions égales, l’empreinte au sol d’un pneu Ultraflex est plus importante que celle d’un pneu conventionnel, et la pression au cm2 moindre. Cette technologie est aujourd’hui déclinée sur toutes les gammes de pneumatiques pour matériels agricoles.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires