Un marché de 38 000 tracteurs neufs escompté pour 2012

Raphaël Lecocq

La bonne tenue des cours pour la plupart des produits agricoles explique la bonne tenue des ventes de tracteurs en 2011

Après un millésime 2011 qui a vu 38133 tracteurs neufs immatriculés, en hausse de 21,8 % par rapport à 2010, Axema mise sur un niveau équivalent cette année.

De l’avis des constructeurs, le marché des tracteurs neufs devrait être du même niveau que celui enregistré en 2011. Quant aux concessionnaires, ils sont 50 % à faire la même prévision mais 30 % ne désespèrent pas de faire mieux. Telles sont les indications fournies par Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, en marge de sa 8ème convention nationale organisée à Bruxelles les 12 et 13 avril derniers. Avec des niveaux de l’ordre de 38 000 unités, il faut savoir que le marché des tracteurs est plutôt porteur actuellement. Il se situe très clairement dans le haut de panier des chiffres enregistrés depuis le début des années 2000, si l’on met à part le millésime 2008 et son record de 43661 immatriculations, un chiffre que l’on ne retrouvera sans doute jamais du fait de l’évolution des structures d’exploitation, toujours moins nombreuses et portées sur des achats de tracteurs toujours plus puissants. En 2011, les tracteurs de moins de 100 ch ont représenté 22,4 % des ventes de tracteurs standards à 2 et 4 roues motrices, contre 26,4 % en 2010. Les tracteurs de 100 à 149 ch se stabilisent quant à eux autour de 39 % sur les deux dernières années mais leur proportion est elle aussi orientée à la baisse. Avec 35,3 % des immatriculations, les tracteurs de 150 ch et plus sont les principaux bénéficiaires de l’évolution du marché.

La France, 1er marché européen

Les tracteurs standards ne sont pas les seuls à profiter des bienfaits de la conjoncture économique. Les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers ont progressé de 26 %, soit davantage que la performance d’ensemble, comblant ainsi en partie le sous-investissement de ces dernières années,  imputable à la dépréciation de nombreux  marchés viti-vinicoles. Les ventes de tracteurs enjambeurs ont progressé de 15 % et celles des chargeurs télescopiques de 24 %. En Europe de l’Ouest, le marché des tracteurs agricoles a progressé de 12,6 % en 2011. La plus forte progression est à mettre à l’actif de l’Allemagne, avec 25,9 % mais notre voisin se place en 2ème position en unités de vente, derrière la France et devant l’Italie, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Autriche, la Suède…

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier