Un service spécifique pour la mise en route des pulvérisateurs Berthoud

Raphaël Lecocq

Smart & Go ou comment bénéficier d’une journée de formation pour maîtriser totalement l’usage de son pulvérisateur
Berthoud

Le service Smart & Go permet de bénéficier d’une mise en route personnalisée par un doublon constructeur / distributeur. Les gammes grandes cultures, vigne et arbre sont concernées.

15 ans : c’est, selon le Gip Pulvés, l’âge moyen des 110 000 pulvérisateurs inspectés dans le cadre du contrôle périodique obligatoire des pulvérisateurs entre 2009 et 2013. Si les principes de base d’un pulvérisateur – cuve, pompe, buses - n’ont pas guère évolué, certaines fonctionnalités ainsi que l’ergonomie du matériel ont radicalement changé ces dernières années A l’occasion du renouvellement de son appareil, il n’est peut-être pas superflu de bénéficier d’une véritable prise en main de son appareil, sur lequel pèsent de gros enjeux techniques, économiques et environnementaux. Berthoud a décidé d’investir et de s’investir dans cette mission en créant un service dédié.

Une journée entière

Etalonnage de la régulation, coupure de tronçons, électronique, bonnes pratiques, entretien…: telles sont quelques-unes des pratiques et thématiques incluses dans le service Smart & Go. « En janvier dernier, nous avons réalisé une étude auprès des utilisateurs, déclare Alexandre Cartier, responsable de la communication chez Berthoud. Il ressort que le service, au sens large du terme, constitue le critère d’achat numéro un d’un pulvérisateur. La mise en route du matériel nous apparaissant comme une phase déterminante du bon usage de nos matériels durant toute leur durée de vie, nous avons développé Smart & Go, un service associant nos concessionnaires et nos inspecteurs techniques ». S’il fallait une preuve de l’enjeu que représente la mise en route d’un pulvérisateur, le temps imparti à l’opération en constitue un indicateur. Une journée : c’est le temps moyen d’une mise en route selon le cahier des charges mis en œuvre par Berthoud. Facturée par le constructeur, la prestation coûte entre 450 € HT et 750 € HT selon la machine et ses équipements. Un coût à mettre en regard de la valeur en produits phytos et autres solutions azotées transitant chaque année dans un appareil.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires