Une barre de coupe directe Marangon pour les ensileuses New Holland

Raphaël Lecocq

Le fourrage est fauché par les 14 disques de la coupe directe avant d’être acheminé ver le rotor de l’ensileuse
New Holland

New Holland a signé un accord de fourniture de barres de coupe directe avec son compatriote italien, poussant ainsi son avantage dans la récolte de biomasse.

Une barre de coupe directe combine les disques d’une faucheuse et la vis d’alimentation d’une barre de coupe de céréales. La 600FDR de Marangon compte ainsi 14 disques et une vis d’alimentation de 825 mm pour une largeur de travail de 6 m. Elle permet ainsi en un seul passage d’assurer la fauche du fourrage puis son hachage par le rotor de l’ensileuse, en l’occurrence une New Holland. Le constructeur dispose avec la série FR d’une gamme de cinq machines développant une puissance comprise entre 450 et 824 ch, avec un rotor de 885 mm doté de 2 X 20 couteaux. New Holland a fait appel à son compatriote Marangon qui fabrique depuis plus de 60 ans des faucheuses, des faucheuses- conditionneuses et donc des barres de coupe directe.

Outils dédiés à la récolte de biomasse

L’accord de fourniture, à échelle mondiale, permet à New Holland d’étoffer sa gamme d’outils frontaux dédiés à la récolte de biomasse. Le constructeur dispose par ailleurs avec la tête de récolte 130FB d’un outil capable de récolter les taillis à très courte rotation (TTCR), toujours au moyen d’une ensileuse de la gamme. La tête 130FB est capable de sectionner des bois de 15 cm de diamètre, que le rotor de l’ensileuse se charge ensuite de laminer en copeaux de 40 mm. Ces outils dédiés à la récolte de biomasse permettent d’élargir l’usage des ensileuses tout en confortant la stratégie du constructeur dans la valorisation d’énergies renouvelables, symbolisée par le tracteur à hydrogène NH2.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier