Une caméra 3D pour guider la bineuse

Raphaël Lecocq

Une caméra 3D pour guider la bineuse
Claas

Développée par cinq constructeurs dont Claas, la Culti Cam identifie la structure des feuilles de la culture pour guider précisément la bineuse. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

La détection du rang cultivé concentre tous les enjeux du binage mécanique. Il s’agit d’éviter les dommages à la culture, y compris à un stade très précoce pour autoriser une intervention à tout moment. Mais il faut en même temps réduire à la portion congrue l’espace de sol non travaillé pour ne pas risquer le débordement, le tout à tout à haut débit pour gagner la course contre les mauvaises herbes et leurs méfaits concurrentiels. En résumé, il s’agit de reproduire le triptyque efficacité / sélectivité / productivité du désherbage chimique, une gageure que de nombreux constructeurs s’évertuent à relever, dans un contexte où la chimie est sur la sellette.

Une caméra 3D pour guider la bineuse

Analyse de la structure des feuilles

Associé à Bednar, Carré, Einböck et Hatzenbichler, Claas a développé une caméra 3D comprenant deux objectifs. Cette conception, à la différence d’une caméra 2D, a l’avantage réaliser une analyse de la structure des feuilles, donc de déjouer avec encore plus d’acuité les risques d’erreur d’identification entre la culture en place et les adventices, y compris lorsque celles-ci sont présentes en nombre. La technologie s’affranchit également des perturbations occasionnées par le vent. Le logiciel de traitement d’images interagit ensuite sur le dispositif de suivi du rang installé sur la bineuse.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires