Une remorque à front tirant au catalogue de Maupu

Raphaël Lecocq

Stabilité assurée au déchargement
Maupu

Le déchargement de la TDM 40 FRT50 s’opère par le déplacement du front et le glissement successif de deux plateaux en fond de caisse. D’une capacité de 48 m3, la remorque trois essieux est homologuée pour rouler à 40 km/h.

Une remorque à front tirant au catalogue de Maupu

Finis les limites en hauteur et les risques d’instabilité inhérents aux remorques basculantes, accentués sur les matériels de grande capacité. C’est précisément le cas de la toute nouvelle remorque de Maupu, qui développe une capacité de 48 m3 moyennant une longueur de 8,70 m, une largeur de 2,33 m et une hauteur de 1,70 m (ridelles de 0,65 m). Le déchargement à plat au moyen d’un front poussant animé par des vérins hydrauliques élimine tout risque de basculement.

Principe de fonctionnement de la remorque à front tirant

Déchargement en trois temps

Un front tirant pour être plus précis s’agissant de la TDM 40 FRT50 de Maupu, dont le plancher est constitué de trois plateaux, donc deux coulissants. A l’avant de la remorque, le premier plateau coulissant fait corps avec le front. L’ensemble vient coulisser sous le plateau intermédiaire, avant de glisser ensemble sous le troisième élément du plancher situé à l’arrière de la remorque, laquelle finit de se vidanger par le déplacement ultime du front. Les vérins de déchargement sont animés par une pompe à piston de 136 l/mn, les autres fonctions hydrauliques étant régies par le circuit load-sensing du tracteur. La remorque est supportée par trois essieux (carré de 130) avec essieu avant releveur et doubles suiveurs forcé (AV + AR). Montée en 600/55R26.5 (Cargo Michelin), elle est dotée d’un freinage pneumatique. Parmi ces autres équipements figurent une barre hydraulique anti-encastrement, un éclairage à Led (feux de recul et feux flash), une commande intuitive sur écran couleur.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires