Une trémie de 1000 litres sur les bineuses Quivogne

Raphaël Lecocq

Une trémie de 1000 litres sur les bineuses Quivogne
Quivogne

La cuve en inox est dotée d’une distribution pneumatique à deux têtes. Les bineuses sont proposées avec deux types de châssis pour des largeurs de travail comprises entre 3,3 m et 7,5 m.

Quivogne renforce la polyvalence de ses bineuses en offrant la possibilité de leur adjoindre une trémie destinée à apporter simultanément des engrais solides. D’une capacité de 1000 l, le constructeur a fait le choix d’une structure en inox pour mieux résister au risque de corrosion et d’une distribution pneumatique à deux têtes pour garantir la qualité de répartition.

Une trémie de 1000 litres sur les bineuses Quivogne

Deux types de châssis

Les bineuses sont déclinées en deux gammes. Le modèle standard adopte un châssis monopoutre de 120X120 contre 100X100 pour le modèle GC. Elles ont pour caractéristiques communes une hauteur sous bâti de 700 mm, dents 32 x 10 mm avec socs patte d’oie, des inter-rangs ajustables précisément entre 450 à 800 mm, deux disques protège-plants crantés de 560 mm de diamètre par élément, des roues de contrôle avec roulements à billes et deux béquilles. En équipement tournesol, elles sont proposées en 5 à 12 rangs pour des largeurs comprises entre 3,3 m et 7,5 m contre 4 à 8 rangs en version maïs (3,5 m à 6,7 m).

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier