Une version 7 m pour le Rubin 12 de Lemken

Raphaël Lecocq

Le Rubin 12/700 complète la gamme en développant 7 m de largeur de travail
Lemken

C’est désormais l’appareil le plus large de la gamme. Le Rubin 12 aligne deux rangées de disques indépendants, caractérisés par leur grand diamètre de 736 mm.

La filiale française dans ses nouveaux murs en octobre

Lemken France quittera Saint-Jean-de-Braye (45) pour Boigny-sur-Bionne (45). Sur un terrain de 4 ha, le constructeur a érigé un bâtiment de 4 000 m2 comprenant 400 m2 de bureaux, 1 400 m2 de showroom (AgroForum), un hall de 400 m2 réservé à la formation, un espace de stockage de 1 000 m2 ainsi qu’un atelier. Avec 14 % de son chiffre d’affaires, la France est le premier marché export du constructeur. Lemken France emploie 43 personnes.

300 ch minimum sont requis pour tirer le déchaumeur

Sorti en 2014, le déchaumeur à disques indépendants Rubin 12 était jusqu’à présent proposé en version portée (avec disques extérieurs repliables le cas échéant) en 3 m, 3,5 m et 4 m et en version semi-portée en 4 m, 5 m et 6 m. Une version semi-portée développant 7 m de largeur de travail vient enrichir la gamme et pas moins de 300 cv seront nécessaires pour le tracter. Il faut dire que l’appareil aligne les disques crénelés d’un diamètre inédit dans la catégorie des déchaumeurs à disques indépendants, lui permettant d’atteindre une profondeur de travail de 20 cm, avec un minimum de 7 cm, réglable hydrauliquement depuis la cabine. Le constructeur précise cependant que l’agencement symétrique des disques de chaque rangée élimine les efforts latéraux, même à grande vitesse.

L’agencement symétrique des disques de chaque rangée élimine les efforts latéraux, même à grande vitesse.

Un peigne derrière chaque rangée de disques

La pénétration dans le sol est favorisée par l’inclinaison des disques à 20° par rapport au sol et leur position oblique de 16° par rapport à l’avancement. Les étançons incurvés assurent quant à eux le dégagement entre les disques. Une peigne d’émiettement et un peigne de nivellement prennent place respectivement derrière les première et seconde rangées de disques. Des rouleaux suiveurs pendulaires suspendus garantissent l’adaptation aux contours du terrain. Des pneus de grand volume positionnés entre les disques et le rouleau arrière supportent le châssis au transport.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier